ActuNautique.com

Pulls de la Police Nationale - Saint James qui rit, Armor Lux qui pleure

saint-james.JPG

 

Un Normand qui rafle un marché à un Breton, avec l'aide d'un géant de l'énergie et du nucléaire, voilà une situation pas banale...

 

La justice a tranché lundi 13 mai : la Tribunal Administratif de Paris a en effet débouté la société Armor Lux, jusqu'alors détentrice du marché de confection des pull-overs de la Police Nationale, de sa demande de remise en cause de son attributiuon au conglomérat INEO GDF-Suez, allié pour l'occasion à Saint James et à d'autres PME du secteur du tectile.

 

Ce marché est d'importance, puisqu'il représente 25000 pulls par an, sur 4 ans. Il représentait près de 40 emplois chez Armor Lux.

 

Chez Saint James, la direction estime qu'il permettra de maintenir une quinzaine d'emplois. Il permettra surtout à la PME normande d'oser, notamment développer ses ventes à l'international, alors que le contexte hexagonal est plutôt morose. 

 

Partager cet article

Commenter cet article