ActuNautique.com

Rejets polluants - Suzuki parie sur le mélange pauvre pour ses moteurs hors-bord

Suzuki---lean-burn.JPG

 

Interview de Laurent Lépicier, responsable technique de Suzuki Marine, pour aborder une question trop peu abordée aujourd'hui dans le nautisme : l'évolution future des moteurs hors-bord, au regard de la réglementation relative aux rejets polluants des bateaux de plaisance.

 

La réglementation européenne impose aux constructeurs de moteurs de bateaux de plaisance de réduire, d'ici le 1er janvier 2016, les rejets polluants. Dans le domaine des moteurs in-board, la catalyse sera obligatoire d'ici 2016.

 

Pour ce qui est des moteurs hors-bord, la situation est plus floue, et si des espaces vides, observés sous les capots de quelques moteurs injection de dernière génération, peuvent légitimement faire penser que certains constructeurs vont également passer à la catalyse, rien n'est moins sûr !

 

Dans tous les cas de figure, la nouvelle réglementation européenne sera stricte, qui prévoit ainsi une baisse de 20% des rejets de NoX. 

 

suzuki-lean-burn.JPG

 

ActuNautique - Laurent Lépicier, que pouvez-vous nous dire quant à la position de Suzuki par rapport à cette réglementation ?

 

Vincent Lépicier - Nous sommes bien au courant que les normes ant-pollution sont de plus en plus strictes dans le domaine du nautisme. Il est normal de respecter l'environnement et Suzuki se dit d'être en pointe dans ce domaine ! Nous n'avons pour l'instant pas d'informations sur la conception de moteurs hors-bord catalysés. L'ajout d'un pot catalytique sur un moteur hors-bord peut entraîner du surpoids, et devrait augmenter la consommation, à l'instar de ce que l'on a pu constater dans l'automobile. La philosophie de Suzuki à ce jour dans le domaine de la réduction des rejets polluants a été de développer des cartographies à mélange pauvre, dénommées "Lean Burn". Les cartographies de base dediées à l'injection essence en général, c'est 14,7 grammes d'air aspiré pour 1 gramme d'essence. Chez Suzuki, la cartographie Lean Burn nous permet d'avoir un ratio bien meilleur, puisque nous sommes entre 17 et 20 grammes d'air pour 1 gramme d'essence ! Ce qui réduit la consommation des moteurs de 15 à 20%, à puisance égale ! 

 

Quels sont les moteurs concernés par l'injection et la technologie Lean Burn ? 


VL - Tous les moteurs à partir de 9.9 CV et jusqu'à 300 CV sont équipés de l'injection essence. Nous somme le seul motoriste à proposer une telle gamme de moteurs 4 temps, en injection essence. En parallèle, les 3/4 de nos moteurs sont équipés de la technologie de cartographie à mélange pauvre, de type Lean Burn qui permet de respecter les normes anti-pollutions. C'est un vrai plus pour les plaisanciers !

 

 

 

Propos recueillis par N. Venance

 

Partager cet article

Commenter cet article