ActuNautique.com

Retour à plus de calme sur la Panerai Transat Classique

Après un début de course hésitant et des conditions musclées après le départ de Barcelone, les concurrents de la Panerai Transat Classique 2012 savourent enfin de belles conditions de navigation.

 

Corto et White Dolphin continuent de se livrer à une course-poursuite acharnée avec des routes qui se croisent au gré des longs bords de louvoyage.

 

panerai transat classique

 

Avant le passage délicat de la porte de Sotogrande, un peu avant Gibralter, François Séruzier, directeur de course, fait un premier bilan météo et se réjouit de la relative clémence d’une Méditerranée habituée à plus de sautes d’humeur en cette saison.

 

Si Sea Lion est attendu, après son abandon, dès le 4 novembre à Cascais, où il recevra un accueil chaleureux de la part des organisateurs présents sur place, la victoire d’étape devrait se jouer le 6 entre White Dolphin et Corto.

 

Photo - Christophe Varène

 

Partager cet article

Commenter cet article