ActuNautique.com

Rhea Marine surfe sur les open avec le 27 Escapade et le Life Style avec le timonier 850 Saint James

Rhea-Escapade.JPG

Le chantier Rhéa Marine, spécialisé dans la constuction de bateaux à moteur de haut de gamme, a récemment changé de directeur général.

A l'occasion du Nautic, ActuNautique.com a rencontré Alex Pinet, le nouveau patron du chantier, qui nous en présente les nouveautés, en particulier le Rhéa Timonier 850 Saint James et le Rhéa Open 27 Escapde...

Alex Pinet, vous êtes désormais à la tête du chantier Rhéa Marine, avec Bertrand Danglade, son fondateur, à la direction des nouveaux projets. Alex Pinet, c'est votre tout premier salon à la tête du chantier. Votre première impression ?

Alex Pinet - C'est un peu étrange, il y a aussi de la pression, car attaquer un salon nautique représente des enjeux importants dans le contexte actuel, mais les équipes sont mobilisées et les clients répondent présents ! 

Rhéa poursuit son développement avec deux belles nouveautés cette année, un Open 27 Escapade et un Rhea Saint James, très Life Style. Commençons tout d'abord par le 27 Escapade...

AP - Le Rhéa 27 Escapade est issu du 27 Open, élu bateau de l'année 2013. Nous sommes repartis sur cette carène plébiscitée par l'ensemble de la presse papier et de la presse en ligne, et nous en avons dérivé un nouveau modèle, plus spécifiquement adapté à la Méditerranée ou au Golfe du Morbihan. Le concept de ce modèle a consisté à réhausser le pont à l'avant, afin de disposer de plus de volume habitable. La cabine offre ainsi un lit double, avec cabinet de toilette, et une cuisine. Le passavant est décalé sur le dessus, et le pont avant s'enrichit d'un immense bain de soleil ! 

alex-pinet-rhea-marine.JPG

Comme tout Rhéa Open, l'Escapade offre un grand cockpit, très pratique, avec des banquettes rabattables...

AP - L'Escapade est vraiment typé loisirs. Il se distingue sur le marché par son caractère haut de gamme, sa finition mais aussi sa grande praticité, à l'instar du cockpit dégagé, particulièrement apprécié en navigation ou au mouillage. 

=> toutes les photos du Rhéa 27 Open Escapade

En parallèle, vous présentez un modèle co-signé avec Saint James, reprenant un concept que l'on avait déjà vu en 2007 si ma mémoire est bonne...

AP - Effectivement, en 2007, Bertrand Danglade avait mis au point un partenariat avec la marque Saint James sur le 750 Timonier. Cette année là, ce modèle avait rencontré beaucoup de succès, et su faire le buzz ! Pour 2014, nous avons décidé d'élargir ce partenariat à l'ensemble de la gamme classique, et sur toute l'année de navigation ! Sont concernés le 750, le 28, le 800 et le 850 !

rhea-850-saint-james-1-copie-1.JPG

Comment se caractérisent les Rhéa Saint James ?

AP - Chaque modèle dispose d'une sellerie Saint James, dans le carré et la cabine, de rideaux également siglés. Une plaque Saint James vient orner le pavois. Enfin, chaque bateau dispose d'un kit de vêtements Saint James, homme, femme, et enfants, pour équiper toute la famille !

Quel est l'accueil réservé à cette gamme très "life style" sur le salon ?

AP - C'est un offre très bien perçue ! C'est ausi  très surprenant, car nous voulions capter une clientèle féminine, et nous y sommes parvenus ! 

=> toutes les photos du Rhéa 850 Saint James

Ce partenariat avec Saint James, finalement, il était assez logique. Vos deux sociétés partagent un ADN somme tout assez semblable, non ?

AP - Nos deux marques sont en effet toutes les deux issues de la mer. Leur positionnement est très similaire, dans leurs domaines respectifs. A terme, on peut tout à fait imaginer que nos bateaux seront mis en avant dans les catalogues Saint James, tandis que de notre côté, nous pourrions imaginer développer notre offre actuelle. Tout est possible...

Comment se sera déroulée l'année 2013 pour le chantier Rhéa Marine ?

AP - Cette année aura été un peu compliquée. Nous avons beaucoup de clients en attente, qui n'osent pas se positionner, qui sont dans l'expectative. Nous avons produit pas loin de 80 bateaux quand même, ce qui représente un chiffre d'affaire d'un peu plus de 5 millions d'euros, en léger recul, sachant que l'arrivée du Rhea Trawler 36, très attendu, devrait apporter une bonne contributon à notre chiffre d'affaires cette année. Il a été présenté pour la première fois à Cannes, y a été extrèmement bien accueilli, dans ses deux versions, sedan, et trawler. Pour nous, c'est un modèle important car il se destine aux primo-accédants du marché du trawler. Il permet de faire du cabotage ou du moyen hauturier. La version sedan est quant à elle idéale pour les plaisanciers dont le programme est mixte, mer-fluvial ! 

=> autres articles sur le chantier Rhéa Marine
=> toute l'actualité du motonautisme sur ActuNautique.com

Partager cet article

Commenter cet article