ActuNautique.com

Rio Medellin, quand le fleuve fait battre le(s) cœur(s) de la ville !

clemence rebours - vignette actunautiqueSi je vous dis "Medellin", que dites-vous ? Colombie, exacto. Danger ?

 

 

 

Je ne l'ai absolument pas ressenti lors de mes quelques jours dans la ville. Par contre, l'hospitalité extraordinaire des "Paisas", ses habitants, leur amour pour Medellin et sa région Antioquia, (cela va au-delà du chauvinisme !) et l'énergie qui s'en dégage, ça oui je les ai sentis !

 

En 20 ans, Medellin s'est littéralement transformée, pour devenir l'une des villes les plus dynamiques et innovantes de Colombie. Les Paisas ne manquent pas d'exemples pour confirmer leurs dires. En ce Noël 2012, ils en avaient deux évidents sous la main...

 

Medellin-1.JPG

 

Les 28 et 29 novembre derniers, c'est à Medellin que Madonna a donné son concert, drainant des milliers de fans issus de tout le continent. La première preuve fait mouche. Les autorités de la ville ont donc décidé d'avancer la date de lancement des illuminations de la ville. Car oui, Medellin fait partie du groupementdes Villes Illuminées, LUCI.

 

Et elle avait cette année été choisie comme capitale et siège de leur réunion.Coup double ! Pour mesurer l'importance de cette deuxième preuve, il faut venir à Medellin au cours dumois de décembre et se promener le long du fleuve, le Rio Medellin.

 

Medellin-2.JPG

 

Courant sur 100 kilomètres, le Rio Medellin serpente dans la vallée qui forme la ville et la traverse du Sud au Nord. Non navigable et longtemps réceptacle de tous les déchets industriels de la ville et de ses environs, le fleuve s'est trouvé une nouvelle fonction : chaque année, en décembre, il se pare de plusieurs millions de LED (18 millions pour la ville et ses environs) pour offrir un spectacle et une promenade nocturnes étonnants aux curieux (d'autant plus que la promenade est gratuite...). Loin des traditionnelles guirlandesreliant les lampadaires, les illuminations - "Alumbrados" - du Rio Medellin le survolent et le recouvrent en reliant les deux berges, en se croisant et se recroisant...

 

Medellin-3.JPG

 

Sur la berge aménagée pour les piétons, elles forment, selon le thème choisi (Nature, Vie et Lumière pour cette année) des crèches lumineuses et des paysages réels ou imaginaires : arbres et papillons géants, animaux de toutes sortes, recréant les climats, topographies et l'écosystème de la Colombie, tellement riche en faune et en flore. Les techniques les plus avancées d'illuminations (contrôles électroniques, ampoules LED, mapping video et rayons laser) contrastent avec la toile artisanale et avec les éléments plus simples (papier métallisé, câbles et fils) pour que ces illuminations de Noël soient parmi les plus belles au monde.

 

Le piéton déambule entre ces scènes accompagné d'un son digne des tableaux des Nuits Blanches parisiennes... C'est à dire étrange et aérien mais totalement latinoaméricain : "diviiiiiiiino" ! (surtout que le soir, la température y avoisine les 20-25 degrés...).

 

Medellin-4.JPG

 

Cet évènement représente un symbole fort pour Medellin : la distinguant tout d'abord des autres villes d'Amérique du Sud, il attire sur la période plus de 200 000 touristes colombiens mais aussi des étrangers (et leurs 2 millions de dollars environ du même coup).

 

Il rassemble ensuite tous les Paisas autour d'un même spectacle, gratuit, détail important dans un pays où les disparités sont fortes entre les habitants du secteur 1et ceux du secteur 5 (à Medellin, la ville est divisée en secteurs, les impôts et les taxes sont prélevés en foncion du lieu de résidence de chacun).Enfin, il contribue ainsi à rendre ses lettres de noblesse au fleuve, entré depuis plus de 20 ans dans un process de purification de ses eaux, et lui redonne sa place au cœur (des préoccupations) de la ville.

 

Medellin-5.JPG

 

La première usine de traitement des eaux résiduelles, inaugurée dans les années 90, devrait bientôt en voir naître deux autres, pour atteindre l'objectif de la mairie : purifier la majeure partie du fleuve d'ici 2015 (3 km purifiés à ce jour sur les 100).

 

Si Medellin atteint cet objectif, elle gagnera une preuve supplémentaire de son avance sur ses compatriotes !

 

 

C. Rebours

"A Rumbo Libre en Amérique du Sud"

Partager cet article

Commenter cet article