ActuNautique.com

Réserve de Scandola - la nappe d'hydrocarbures s'éloigne de la Corse

Jason-lutte-anti-pollution-Corse.JPG

 

Une nappe d'hydrocarbures de 43 kilomètres de long sur 1 kilomètre de large découverte au Nord-Ouest de l'Ile de Beauté.

 

C'est à l'occasion de l'étude de photos satellite que le Cross de Corse a détecté hier, des tâches pouvant faire penser à une pollution par hydrocarbures, au nord ouest de l'Ile de Beauté.

 

Ce matin, un hélicoptère envoyé sur zone a confirmé la présence d'une nappe de grande taille, près de 43 kms de long sur un kilomètre de large. Cette nappe, composé de fuel léger et de 10% de fuel plus lourd, engendrait une irisation à la surface de l'eau, typique d'un dégazage de pétrolier.

 

Cette nappe se situait alors à 10 kms au sud, de la réserve naturelle de Scandola, et à 13 kms au nord de la ppinte de la Revelatta.

 

Fort de ces informations, le Cross a fait établir une dérive Mothi avec Meteo France, qui a montré que la nappe s'éloignait de la côte. Tout risque de pollution côtière est donc exclu, si tant est que les vents et courants ne changent pas.

 

En fin de matinée, le navire de lutte contre la pollution maritime Jason, de la Marine Nationale a rejoint la zone et procède depuis lors à des manoeuvres destinées à la casser, par brassage. En parallèle, une enquête a été ouverte par la Gendarmerie Maritime, afin de déterminer l'origine de la pollution, les navires présents sur zone au moment des faits étant actuellement recensés.

 

 

Photo - ActuNautique

 

Partager cet article

Commenter cet article

christie nicola 02/09/2013 20:42

Faite appel à la société 'écocéane" de Paimpol, département 22, ils proposent des bateaux dépolueurs très pérforments ! disponibles en France et qui sont malheureusement vendus à 90 pour cent à
l'étranger !!