ActuNautique.com

Route de la Découverte - après son abandon, Thomas Coville en sécurité aux Açores

Parti samedi de Cadix pour une tentative de record en solitaire sur la Route de la Découverte en direction des Bahamas, Thomas Coville a décidé de renoncer, suite à une blessure à la jambe. Il vient d'arriver aux Açores.

 

Thomas s’est blessé dimanche soir, sous le mollet, lors d’un empannage effectué dans 25/30 nœuds de vent, en abordant l’archipel des Canaries. Manœuvrer un multicoque de 31 mètres de long, doté d’un mât de 35 mètres, demande du métier et c’est la première fois en 25 ans de carrière que le marin se blesse de la sorte. Dans la manœuvre, l’écoute de chariot de grand voile a abîmé la jambe, causant un œdème important.

 

Après avoir observé l’évolution de cette blessure pendant 48 heures, le skipper a choisi de suivre la recommandation de ses deux médecins qui préconisent d’immobiliser la jambe et des soins quotidiens afin d’éviter toute aggravation et séquelle. La décision la plus raisonnable s’impose, Thomas renonce à contre cœur à sa traversée.

 

thomas-coville.JPG

 

Le marin ne cache pas sa déception. Si la fenêtre météo de cette tentative était compliquée, elle réunissait toutes les composantes d’un bon entraînement en vue du record du tour du monde auquel il s’attaquera l’hiver prochain.

 

A 23h30 (heure française) hier soir, le skipper a donc stoppé son bateau face au vent à 4 kilomètres dans l’Est du port de Ponta Delgada sur l’ile de Sao Miguel aux Açores. Trois membres de son équipe technique sont venus à sa rencontre, ainsi que sa femme et Thierry Briend qui skippe Sodebo pour le convoyage retour.

 

Thomas a été transféré sans encombre dans un zodiac qui l’a ramené à terre tandis que son bateau a pris immédiatement la route de la Trinité-sur-Mer où il devrait arriver en fin de week-end. Thomas a rejoint l’hopital de l’île pour des premiers examens avant de décider de son retour en France.

 

Partager cet article

Commenter cet article