ActuNautique.com

Saisie du Phocea, l'ancien voilier de Bernard Tapie

Fin juillet, les autorités du territoire de Vanuatu ont saisi le Phocea, alors qu'il était amarré à quai dans le port de Vila Harbour, au cours d'une opération qualifiée de majeure, mélant politique, blanchiment d'argent, trafic d'armes et infractions relatives aux frontières maritimes.

 

Le commandant du Phocea et 3 passagers ont été arrêtés, la police ayant annoncé avoir saisi à bord une vingtaine d'armes à feu, des faux passeports, de l'argent et de la drogue.

 

En escale à Vila Harbour, le Phocea allait à Tonga, en provenance du Panama et via l'Italie. Les autorité du Vanuatu ont par ailleurs déclaré que le Phocea avait déjà fait l'objet d'une enquête en Thaïlande cette année, pour trafic d'armes illégales.

 

Phocea.jpg

 

Construit en 1976 à Toulon par le navigateur français alain Colas sur des plans de l'architecte naval Michel Bigouin, le Phocea qui s'appelait alors le Club Méditerranée, était alors destiné à effectuer la transatlantique en solitaire et le tour du monde en solitaire. Long de 72m, ce bateau de tous les superlatifs (1000m2 de toile pour des pointes à 30 noeuds) sera racheté par Bernard Tapie en 1982, qui lui donne son nom actuel et lui fait bénéficier d'un important refit, le transformant en yacht de luxe à hautes performances.

 

En 1988, Bernard Tapie bat d'ailleurs le record de traversée de l'Atlantique sur un monocoque avec Jean Luc Pibon et Pierre Gaillet à la barre.

 

Suite à la mise en faillite des sociétés de l'homme d'affaires, le Phocea est saisi puis racheté par Mouna Ayoub qui transformare le Phocea en profondeur, racourcissant ses mâts et lui ajoutant un pont, le bateau gagnant en hébergement et en luxe ce qu'il perd en performances.

 

En 2010, le Phocea change une nouvelle fois de propriétaire. Il aurait été racheté par un industriel européen pour être proposé en charter.

 

Partager cet article

Commenter cet article