ActuNautique.com

Interview de Salvatore Serio - le Dufour 500 est un bateau fondateur

Le Dufour 500 était assurément l'une des vedettes du dernier Grand Pavois. Salavatore Serio, président du chantier français nous le présente et dresse un premier bilan de l'exercice 2012.

 

Nicolas Venance (ActuNautique) - Salvatore Serio, quelles sont les premières retours depuis la présentation de votre dernier né, le Dufour 500 ?

 

Salvatore Serio (Dufour - en photo) -  Le Dufour 500 est un bateau très innovant. Je suis très positivement étonné de l'excellent accueil qu'il a reçu tant à Cannes qu'à La Rochelle. Généralement, l'innovation peut surprendre. Dans le cas du Dufour 500, les clients semblent y adhérer immédiatement et ça, c'est extrèmement agréable ! Ce bateau plaît tout de suite. La critique de la presse professionnelle est de surcroît très bonne.

 

Salvatore-Serio---Dufour-Yachts.JPG

 

NV - En quoi le Dufour 500 se distingue t-il ? Qu'apporte t-il de nouveau ?

 

SR - Tout d'abord par son organisation de pont. Le cockpit se divise en zones bien distinctes, entre la navigation et la partie détente. Il y a la possibilité quand on est à quai ou au mouillage de disposer d'une cuisine extérieure avec un point d'eau et un frigo. On n'a donc plus besoin de descendre à l'intérieur. Le bateau dispose d'un carré très grand et très lumineux avec toutes les possibilités d'aménagements que vous pouvez imaginer. Je dirais que le Dufour 500 est un bateau qui marque une date importante pour le chantier. C'est un bateau fondateur.

 

Dufour-500-1.JPG

 

NV - On peut en imaginer des déclinaisons plus grandes et plus petites ?

 

SR - Libre à vous de le penser et vous comprenez bien que je ne peux rien vous dire à ce sujet !

 

NV - Si l'on en revient aux fondamentaux de la marque, comment se comporte le Dufour 500 en navigation ?

 

SR - Le Dufour 500 est un bateau qui navigue bien. Umberto Fellici, qui a réalisé les plans, fait des coques extrèmement rapides et très réputées en régate. Le Dufour 500 n'échappe pas à la règle ! 

 

Dufour-500-2.JPG

 

NV - Pouvez-vous nous dresser un premier bilan de l'année 2012 ?

 

SR - L'année 2011-2012 aura été une année difficile, avec des ventes en baisse. On a performé mieux que le marché, mais c'est difficile. Le positionnement premium de Dufour nous a cependant bien aidé à tenir le cap. L'année 2012-2013 sera une année plutôt positive pour Dufour Yachts, notamment avec l'arrivée du 500. L'export se porte bien. Aujourd'hui, nous exportons plus de 70% des bateaux que nous produisons.

 

Dufour-500-3.JPG

 

Dufour-500-4.JPG

 

Partager cet article

Commenter cet article