ActuNautique.com

Sauvetage franco-allemand d'un pêcheur coréen, au large de la Somalie

sauvetage-pecheur-coreen-large-somalie.JPG

Un pêcheur coréen grièvement blessé à bord de son chalutier, doit la vie sauve à une opération combinée entre le transport de chaland Siroco et la frégate Hessen.

Le 13 février 2014 dernier, dans le cadre de l’opération européenne de contre-piraterie Atalante, le transport de chaland de débarquement Siroco, navire amiral de l’opération, en patrouille le long des côtes somaliennes a réalisé une évacuation médicale délicate d’un pêcheur dont le pronostic vital était engagé.

Un appel de détresse en provenance d’un chalutier coréen concernant un accident de pêche jugé très sérieux a été retransmis au TCD Siroco par le navire de guerre coréen Gang Gam Chang présent dans la zone. Le Siroco, alors à 18 nautiques du chalutier, a  immédiatement fait route vers le navire pour conduire une intervention médicale. Une fois à bord de l’embarcation, l’équipe médicale a confirmé la gravité de la blessure et l’urgence de la situation.

Elle a ensuite conditionné le blessé pour procéder depuis la plage avant du chalutier, à son hélitreuillage par l’hélicoptère Alouette III du Siroco

S’engage alors une course contre la montre, coordonnée par l’état-major de la force, afin de transférer le blessé le plus rapidement vers le frégate allemande Hessen située à 110 nautiques plus au nord.

sauvetage-pecheur-coreen-large-somalie-2.JPG

La frégate allemande Hessen, également déployée dans le cadre de l’opération Atalante est renforcée à son bord d’une équipe chirurgicale. Elle constitue le moyen médical le plus proche permettant de tenter de sauver le pêcheur.

Après avoir été héliporté vers le Siroco, le blessé est stabilisé et préparé pour son transit vers le Hessen à bord de son hélicoptère Lynx. A peine posé et ravitaillé en carburant, l’hélicoptère allemand embarque le blessé et redécolle pour une heure de vol afin de rejoindre au plus vite le Hessen. A bord de la frégate allemande, le personnel médical est déjà prêt à intervenir.

Dans la soirée, le premier bilan post-opératoire est délivré par l’équipe du Hessen Il est rassurant. Le pronostic vital du pêcheur ne semble plus engagé mais la gravité de son état, qui a nécessité plusieurs heures de chirurgie, demande un suivi médical en milieu hospitalier adapté.

La frégate Hessen a rallié les côtes omanaises pour effectuer le transfert du blessé le 14 février dans l’après-midi vers un hôpital de Salalah.

 

photos - Marine Nationale

Partager cet article

Commenter cet article