ActuNautique.com

Signature d'un partenariat entre la Marine Nationale et le Scoutisme Marin

partenariat-marine-nationale---scoutisme-marin.JPG

Sous le regard des Trois Parques qui tissent le fil de la vie, le bureau du Directeur du Personnel militaire de la Marine, le VAE Olivier Lajous a réuni tous les mouvements de scouts marins. 

 

L’amiral Lajous a rappelé ses bons souvenirs de scout en rade de Brest précisantqu'il était "celui qu’on envoie en tête de mat décoincer la manille".

Tout un programme de vie pour cet officier général, entré sous le pompon rouge. Le général de brigade Duval, secrétaire général de la Commission Armées Jeunesse était là, comme d’autres officiers d’active ou de réserve. Chacun des responsables nationaux scouts portait le foulard aux couleurs nationales : laïques, protestants, musulmans, catholiques, tous réunis par les exigences de la vie en équipage.

Depuis la Place de la Concorde, la vue sur mer était dans tous les yeux ! Ils venaient pourtant aussi bien des villes que des banlieues, des régions loin du littoral comme des ports. Au nom des scouts, Stéphane Le Bihan le remerciait : "Les Marins sont pour nous une référence, un exemple et un idéal de vie".

Fortes de leurs valeurs et objectifs communs, la Marine nationale et les associations nationales de scoutisme agréées par l'État, membres de la Commission Nationale du Scoutisme Marin (CNSM), ont signé le 8 juin 2012 en l'Hôtel de la Marine, un accord national offrant de multiples opportunités de collaborations locales.

Rappelons que les Scouts et Guides de France, les Guides et Scouts d'Europe, les Scouts Unitaires de France, les Scouts Musulmans de France et les Éclaireuses et Éclaireurs Unionistes de France rassemblent 160 000 membres actifs, dont plus de 3 000 scouts et guides marins répartis au sein de 60 groupes, implantés sur les différentes façades maritimes et dans les principales agglomérations du pays. Ces groupes cherchent à développer l'esprit de citoyenneté chez les jeunes, le sens des responsabilités et proposent des activités éducatives de découverte du milieu maritime.

Les enjeux sont d'importance pour les associations de scoutisme marin :

  • renforcer et soutenir leur projet pédagogique, en proposant des nouveaux cadres activités ;
  • apporter un complément d'éducation en développant particulièrement le sens des responsabilités, la personnalité et l’esprit citoyen dans le respect des croyances de chacun ;
  • faire acquérir une conscience civique par la découverte des institutions de la Défense, leurs valeurs, le sens du fonctionnement collectif et de la complémentarité.

Egalement pour la Marine nationale :

  • faire découvrir son rôle, ses valeurs, son environnement, ses outils, ses métiers et carrières ;
  • permettre à des jeunes adolescents et des jeunes adultes d’avoir un contact privilégié avec des professionnels de la Marine nationale et leur permettre de se poser la question d’une vocation dans cet engagement.

Cet accord-cadre, le premier du genre, prévoit de la part de la Marine nationale son expertise de la mer dans les projets pédagogiques du scoutisme marin, des jumelages entre groupes scouts et unités marines, la découverte de la Marine nationale, en facilitant les visites de bâtiments de guerre, les embarquements, l’ouverture aux métiers de la mer, le développement du lien armée-nation, du devoir de mémoire, et surtout l'égalité des chances.

Cet accord sera relayé auprès des autorités locales de la Marine Nationale et des responsables régionaux des groupes scouts marins. Cet accord s’inscrit dans le cadre de l’appartenance des mouvements de scoutisme à la commission armée jeunesse.

 

Sources & photo - Marine Nationale

Partager cet article

Commenter cet article