ActuNautique.com

Solitaire du Figaro - seconde victoire consécutive pour Yann Eliès

yann-elies-copie-2.JPG

 

Cette étape d'anthologie voit Yann Eliès remporter cette 44e édition de la solitaire du Figaro, pour la seconde fois consécutive, un exploit !

 

Cette ultime étape entre Roscoff et Dieppe a totalement bouleversé la hiérarchie, car c'est le grand chambardement parmi les douze premiers et surtout pour les places sur le podium.

 

En effet, Frédéric Duthil, leader en Bretagne avec de la marge, s'enfonce au classement, quand Yann Eliès s'adjuge la première place devant Xavier Macaire et Morgan Lagravière. Le skipper de Groupe Quéguiner-Leucémie Espoir est donc le premier solitaire depuis l'adoption du monotype Figaro-Bénéteau à enchaîner deux victoires consécutives !

 

Jusqu'au bout, le doute planait sur l'issue de cette 44ème édition de La Solitaire du Figaro-Eric Bompard cachemire car même si le passage à la bouée d'Antifer permettait de comptabiliser les écarts, il y avait encore une cinquantaine de milles à parcourir dans une brise de secteur Ouest variant de 20 à 30 noeuds...

 

Le moindre écart pouvait coûter très cher soit en casse, soit en temps pour ranger après un vrac. Et Yann Eliès (Groupe Quéguiner-Leucémie Espoir) ne voulait pas lâcher le morceau face à Adrien Hardy (Agir recouvrement) pour l'octroi d'une nouvelle victoire d'étape !

 

Mais c'est dans le rétroviseur surtout que le futur vainqueur de La Solitaire du Figaro 2013 regardait : depuis Fairway, la bouée mouillée à l'entrée de l'île de Wight, Yann Eliès, Xavier Macaire (Skipper Hérault) et Morgan Lagravière (Vendée) se doutaient que la place de premier était libre. Frédéric Duthil (Sepalumic) était en effet relégué à la 18ème place à plus de 25 milles de la tête de course ! Aucune chance de revenir puisque le vent n'avait pas prévu de mollir jusqu'à l'arrivée, bien au contraire...

 

Les trois coureurs calculaient donc les écarts en distance pour les transformer en temps de course et le verdict était nettement à l'avantage de Yann Eliès : Morgan Lagravière qui le devançait de trois minutes à Roscoff était déjà à 5 milles derrière au passage de Fairway et à 10 milles en enroulant la bouée d'Antifer... Au moins trois quarts d'heure de marge avant d'entamer le sprint final.

Mais c'est aussi Xavier Macaire qui réalise un superbe coup puisqu'il termine troisième à Dieppe et monte sur la deuxième marche du podium final ! Paradoxalement un résultat un peu décevant pour le Méditerranéen puisqu'il avait, en Angleterre, fait le break avec plus d'un mille de marge sur Yann Eliès. Or il ne lui manquait que 13 minutes pour lui griller la politesse au classement cumulé...

 

Mais le violent choc juste avant le départ de Roscoff avec le bateau d'Amaiur Alfaro (Région Aquitaine-Ateliers de France) s'était concrétisé par une brèche dans son bordé, juste au niveau du ballast tribord. La sécurité du Figaro-Bénéteau n'était pas remise en cause, mais le réservoir fuyait tribord amures et se remplissait bâbord amures malgré le bricolage à base d'autocollants que le marin effectuait sous la pluie... C'est particulièrement dans la descente entre Wight et Antifer que le Méditerranéen a été le plus handicapé : il laissait échapper son leadership et surtout 25 minutes car son bateau perdait de sa puissance sur ce long bord de débridé... Il était temps d'en finir à Dieppe car Morgan Lagravière n'était qu'à cinq milles de son tableau arrière : à l'arrivée, Xavier Macaire gardait 6 minutes 46 secondes de marge pour monter sur la deuxième marche du podium.

 

Pour les places suivantes aussi, les changements étaient conséquents puisque Yoann Richomme (DLBC) quatrième à Dieppe, se hissait à la quatrième place au général, devançant Jérémie Beyou (Maître CoQ) cinquième dans le port normand et sixième au général ! L'ancien leader, Frédéric Duthil terminait sa dixième et dernière participation à la cinquième place, mais avec près d'une heure de retard sur le vainqueur, Yann Eliès...

Sur la fin de ce parcours de 520 milles, Armel Le Cléac'h (Banque Populaire) jouait les secondes avec Michel Desjoyeaux (TBS) et Nicolas Lunven (Generali) alors que Sam Goodchild (Shelterbox-Disaster Relief) était en passe de finir sa troisième Solitaire du Figaro au sein du Top 12, ce qui serait le meilleur résultat d'un Britannique sur cette course très française...

 

Classement provisoire de La Solitaire du Figaro 2013


  1. Yann Eliès (Groupe Quéguiner-Leucémie Espoir) en 10j 05h 28'23
  2. Xavier Macaire (Skipper Hérault) en 10j 05h 54' 53 à 26'20 du vainqueur
  3. Morgan Lagravière (Vendée) en 10j 06h 01' 29 à 33'06 du vainqueur
  4. Yoann Richomme (DLBC) en 10j 06h 21' 22 à 52'59 du vainqueur
  5. Frédéric Duthil (Sépalumic) en 10j 06h 29' 31 à 59'08' du vainqueur
  6. Jérémie Beyou (Maître CoQ) en 10j 06h 48' 23 à 1h20'00 du vainqueur

 

Partager cet article

Commenter cet article