ActuNautique.com

Spectacle assuré pour le Grand Prix Guyader

Grand-Prix-Guyader-2013-1.JPG

 

Il y avait foule en baie de Douarnenez aujourd’hui.

 

A 10 heures 38, Loïc Ponceau lâchait les premiers fauves du large sur deux courts parcours côtiers pour les Class40 et un seul pour les autres séries, après ceux-ci, à 13 heures, la ligne des runs leur était ouverte et les engins de vitesse se joignaient à la flotte.

 

A 13 heures encore, c’était au tour des M34 d’attaquer leur Grand Prix Guyader avec Jean Coadou comme chef d’orchestre, et à La Barquera de quitter Douarnenez sous la houlette de Bertrand Nardin.

 

Enfin, Jean Gabriel Le Cléac’h lançait ses Dragon à 14 heures 30 pour une seule course en guise de mise en bouche. Bref, il faut évidemment une baie comme celle de Douarnenez pour accueillir une telle activité et que tous les marins y trouvent leur compte.



Grand-Prix-Guyader-2013-2.JPG

 

« C’est la première fois de ma vie que je viens à Douarnenez, je suis souvent passé au large mais sans jamais m’arrêter, c’est magnifique ici ! » s’exclamait, Victorien Erussard, le skipper du Class40 Solidaires en peloton. «Et je suis d’autant plus content que Guyader était mon partenaire sur la Transat Jacques Vabre de 2009. Belles retrouvailles sur un événement formidable ! ». Cet enthousiasme compréhensible pour un nouveau venu sur le Grand Prix Guyader est partagé par des fidèles, des habitués en quelque sorte, pas du tout blasés semble-t-il… « J’en prends plein les yeux, toutes ces séries qui naviguent en même temps, des Kite, des M34, des Dragon, des Maxi, des Imoca…C’est super et c’est ça l’esprit du Grand Prix, il n’y a qu’ici qu’on voit ça »racontait Armel Le Cléac’h, le skipper de Banque Populaire VII. A ses côtés, outre François Gabard, il y a Bertrand Pacé, fort de 8 victoires sur le Tour de France à la voile et de cinq participations à la Coupe de l’America, entre autres, celui-ci ne parlait pas de sport au retour des régates, non, il montrait les photos qu’il avait prises...«J’étais en course, mais en même temps, au spectacle » disait-il encore tout émerveillé de sa journée en baie de Douarnenez.

Du côté de La Barquera, les 10 bateaux font désormais route sur Gijon qu’ils atteindront lundi après midi après 300 milles de course. «Ravis d’être accueillis à Douarnenez dans le cadre du Grand Prix Guyader, La Barquera est vraiment dans l’esprit de cet événement. Concurrents comme organisateurs, nous avons été touchés par l’ambiance qui règne ici. Ravis et en même temps désolés de partir quand ça commence tout juste et de revenir deux petits jours avant la clôture » expliquait Loïc Bauduin, le président de La Barquera Cup. La flotte reviendra à Douarnenez le 10 mai.



Avec toutes les séries qui couraient aujourd’hui en baie de Douarnenez, le spectacle était magnifique et les bagarres intenses.

Ce matin, les côtiers ont confirmé les vainqueurs d’hier en Class40, Multi50 et 60 pieds Imoca, avec les victoires de GDF SUEZ, Maître Jacques et Groupe BEL au général. Dans la série des Maxi, c’est Banque Populaire, le multi de 105 pieds qui a passé la ligne le premier, 7 petites minutes devant Musandam aujourd’hui. A partir de 13 heures, les runs se sont succédés à une cadence élevée puisque 210 tentatives de record de vitesse ont été initiées depuis le port du Rosmeur et 190 depuis la bouée située au large à 2,5 milles, jusqu’à la fermeture de la ligne à 17 heures, les départs pouvant se prendre en haut comme en bas. Les plus rapides dans chacune des séries sont : Maxi 70 Musandam (28.13 noeuds de moyenne) ; Maxi 105 Banque Populaire (26,79 noeuds) ; Kitesurf Alex Caizergues (24 noeuds) ; Multi 50 Maître Jacques (21,28 nœuds) ; Moth Yann Andrillon (17,54) ; Imoca 60 Groupe Bel (16,10) ; Engin de vitesse Hervé Dupré (15,52) ; Class40 GDF SUEZ (11,41) ; Windsurf Gaël Féchant (7,40).

 

Grand-Prix-Guyader-2013-3.JPG

 

Les M34 sont partis à 13 heures pour trois parcours bananes. Ce matin, Jean Coadou, le comité, a réuni ses ouailles des 8 bateaux engagés et annoncé ses louables intentions : «Nous allons passer 9 jours ensemble et faire en sorte que les courses soient belles et dans les règles de la sportivité.» Le rapprochement, pour cette série, entre le Grand Prix Guyader et celui de l’Ecole Navale permet en effet aux M34 de régater 9 jours d’affilée. Ce qui réjouit les équipages qui peuvent ainsi naviguer sur un format proche du Tour de France à la voile.

Daniel Souben (Courrier Dunkerque) a remporté la première course devant Franck Cammas (Groupama) qui a repris la main sur la deuxième course devant Sodebo cette fois et pour la troisième course, c’est de nouveau Courrier Dunkerque qui prend la tête, suivi par Groupama. Le ton est semble-t-il donné…

En Dragon, la Coupe de Bretagne Trophée STEF est une mise en jambes en vue du Grand Prix Guyader Dragon qui commence le 8 mai. Les 33 concurrents de cette première épreuve ont réalisé une seule course aujourd’hui. Et il y a 7 nationalités dans le Top 10 de cette celle-ci remportée par l’équipage de Zéphyr venu de Hong Gong (HKG 55), c’est dire à quel point cette classe est internationale ! Le podium du jour est complété par Stasya (Rus 6) et Jerboa (GBR 761). Le premier Français est un Douarneniste, Jos Guillou sur Ar Dizaon (FRA 296) s’est classé 8ème . A noter la belle performance de Christian Guyader, le partenaire principal du Grand Prix, qui réalise là sa première régate en Dragon sur Ar Youleg (FRA 365), le bateau emblématique de Douarnenez et finit 15ème. Fred Gourlaouen, est aussi un local de l’étape, il court sur Q Ti Too (FRA 207), lui est arrivé 22ème mais il fourbit ses armes : «Nous on s’échauffe, on observe, on repère nos amis et nos ennemis… on attend notre heure.»

Demain, le programme du Grand Prix Guyader continue avec le Défi Nautic, les Dragon, les M34… Et les animations au Port Rhu, au Rosmeur et à Tréboul. Début des hostilités en mer à 10 heures 30.

 

Partager cet article

Commenter cet article