ActuNautique.com

Toutes les photos du naufrage de la péniche hollandaise au large de Penmarc'h

La perplexité est de mise suite à la disparition d'une péniche hollandaise au large de la pointe de Penmarc'h.

 

Lundi matin, à 8h30, les autorités françaises recoivent un message du remorqueur de haute mer Courbet, indiquant que l'une des deux barges qu'il remorque des Pays-Bas vers le Nigeria vient de se rompre en deux parties, à 80 nautiques de la pointe de Penmarc'h, dans le Golfe de Gascogne.

 

Le Courbet, construit en France en 1982, est un remorqueur de haute mer de 45 tonnes de traction, construit aux Chantiers et Ateliers de la Perrière et qui, après une carrière sous pavillon français, navigue désormais sous pavillon panaméen.

 

Le convoi qu'il remorque est initialement annoncé par le convoyeur et le propriétaire, se composer de deux barges fluviales, le Vestland (90m) et l'Atlantic Trader (109m). En fait de barges, les autorités françaises découvrent sur place deux péniches fluviales motorisées, de type "rhénanes". Des navires qui ont bien du mal à affronter les conditions de mer du Golfe de Gascogne..

 

Dans un premier temps, le Courbet annonce maîtriser la situation et indique aux autorités françaises reprendre la remorque. La préfecture Maritime de Brest décide toutefois d'envoyer sur place l'Abeille Bourbon

 

Parvenue sur place, l'Abeille Bourbon ne peut que constater une situation désespérée : à 18h30, lundi, la décision est prise de faire remorquer la partie arrière de la barge Vestland. Le remorquage débute à 19h25, mais la partie arrière de la barge coule à 20h10 par 2000m de fond.

 

De son côté, le Courbet remorque la partie avant dans des conditions très difficiles. La remorque tient près d'une journée mais mardi, vers 19h00,  la partie avant coule à son tour à 50 nautiques de Penmarc'h, par 140m de fond.

 

En fait de remorquage, il semble qu'au moment de sa rupture, le Vestland avançait au moteur, piloté par 3 hommes d'équipage, récupérés sains et saufs par le Courbet, ce qui laisse pantois quant aux conditions de cette "expédition"...

 

Aujourd'hui, la péniche rescapée, l'Atlantic Trader, semble poursuivre sa route seule, vers l'Espagne...

 

Vestland-1.JPGA 8h30, lundi 5 septembre 2011, la péniche fluviale VESTLAND se brise en deux. Arrivé sur place, l'Abeille Bourbon tente une opération de sauvetage de la dernière chance. Las, à 20h10, elle sombre par 2000m de fond

 

Vestland-2.JPGLa partie avant, remorquée par le Courbet coule quant à elle le lendemain, mardi 6 juillet, par 140m de fond, à 50 nautiques de Penmarc'h.

 

Vestland-et-remorqueur-Courbet.JPGLe remorqueur Courbet devant la partie arrière de la péniche Vestland.

 

Atlantic-Trader.JPGL'Atlantic Trader en route vers l'Espagne. Par ses propres moyens...

 

 

photos - Douanes Françaises

Partager cet article

Commenter cet article