ActuNautique.com

Transat AG2R La Mondiale - Generali toujours en tête

generali.JPG

 

Navigation dans 5 à 8 nœuds de vent, par le travers de Madère

 

La flotte était ce matin à 5h00 par le travers de Madère… et son fameux dévent, que l'on ressent jusqu'à 100 milles au large de ses côtes !! Autant dire que les équipages prennent en ce moment leur mal en patience dans 5 nœuds de vent oscillant et une mer clapoteuse.

 

Generali toujours en tête garde en permanence un œil dans le rétroviseur. Ses petits camarades se rapprochent. Interface Concept, Gedimat, Skipper Macif et Safran-Guy Cotten se trouvent à moins de 4 milles de son tableau arrière.

 

Le vent faible est presque aussi épuisant que la grosse brise. Eric Péron nous le confirmait ce matin en nous répondant depuis la barre de Generali : « Nous sommes en plein dévent de Madère, c’est hyper instable. Il faut que je reste à la barre donc je ne vais pas rester longtemps au téléphone. Nous progressons dans du vent d’est nord-est entre 5 et 8 nœuds, très instable. ».  A 60 milles dans l’ouest de Madère, les 14 équipages sont bel et bien dans « un pot de pus », dixit Gwen Gbick (Made in Midi) et travaillent dur pour trouver la bonne vitesse, cap au sud vers La Palma aux Canaries.

 

Ce vent d’est faiblard ne permet plus de garder le spi bien gonflé alors, les changements de voiles d’avant sont fréquents. Alors qu’Interface Concept naviguait ce matin sous génois, sur Made in Midi, on tentait de garder le grand spi au maximum : « Nous sommes sous spi, mais c’est limite. Il a tendance à se dégonfler. On hésite à passer sous génois. L’idée, c’est de conserver un maximum de vitesse » soulignait Gwen Gbick. 

 

La régate bat son plein, les marins vivent un passage clé qui devrait durer jusqu’à la sortie des Canaries. Il leur faut à tout prix s’extirper au mieux de cette molle. Aux réglages, à la table à cartes, il y aura fort à faire aujourd’hui et demain.

 

Joint à la vacation, Michel Desjoyeaux (Bretagne-Crédit Mutuel Performance), qui vit avec bonheur sa navigation avec le benjamin de la course Corentin Horeau, avouait que leur option ouest n’a finalement pas été payante : « Avec notre route à l’ouest, nous voulions avoir tout le temps un peu plus de pression. Ca n’a pas comblé la route plus longue, du coup, on n’a pas réussi à rattraper le retard. » Le marin français le plus titré en solitaire semblait quelque peu désemparé face à ces conditions météo totalement désorganisées : « Je ne sais pas ce qu’ils ont fait mais c‘est le bazar par ici ! ».

 

=> suivre la Transat AG2R La Mondiale sur ActuNautique
=> toute l'actualité des courses au large et des régates 

 

Classement Transat AG2R La Mondiale du 12/04/2014 A 5h00 

 

  1. Generali - Nicolas Lunven - Eric Peron
  2. Interface Concept - Jean Le Cam - Gildas Mahé
  3. Gedimat - Thierry Chabagny - Erwan Tabarly
  4. Skipper Macif - Fabien Delahaye - Yoann Richomme
  5. Safran - Guy Cotten - Gwenolé Gahinet - Paul Meilhat
  6. La Cornouaille - Roland Jourdain - Martin Le Pape
  7. 30 Corsaires - Alexia Barrier - Laurent Pellecuer
  8. Made in Midi - Gwenael Gbick - Kito De Pavant
  9. Scutum - Gérald Veniard - Jeanne Grégoire
  10. Bretagne - Crédit Mutuel Performance - Corentin Horeau - Michel Desjoyeaux
  11. Entreprendre en Cornouaille - Simon Troel - Ronan Treussart
  12. Guadeloupe Grand Large 1 - Mathieu Forbin - Arthur Prat
  13. Lorientreprendre - Yannig Livory - Guillaume Farsy
  14. Guadeloupe Grand Large 2 - Nicolas Thomas - Francois Guibourdin

Abandon - Cercle Vert - Gildas Morvan - Dalin Charlie

 

photo - Generali

Partager cet article

Commenter cet article