ActuNautique.com

Un baleinier japonais surpris dans les eaux territoriales australiennes

Non contente de défier la communauté internationale, la flotte baleinière nipponne continue de provoquer des remous.

 

Pour les baleiniers nippons, la réglementation internationale relative aux zones maritimes semble de peu d'importance.

 

En campagne de chasse - massacre ? - dans les mers australes, l'un des navires de cette armada sanglante, a en effet été surpris dans la zone économique exclusive de l'Ile Macquarie, une île australienne située à mi-chemin entre la Nouvelle Zélande et l'Antarctique.

 

baleine-Greenpeace 

 

Les autorités australiennes, fermement opposées à la pêche à la baleine, ont émis une vigoureuse protestation auprès du gouvernement japonais. 

 

Tony Burke, le ministre australien de l'environnement, qui s'est fait connaître récemment en Europe, pour avoir fait interdire les chalutiers géants en Mer de Tasmanie dans le dossier du Margiris, a indiqué que les services consulaires australiens étaient en étroit contact avec les autorités japonaises.

 

Rappelons que l'Australie a porté plainte en 2010 auprès de la Cour Internationale de Justice de la Haye, afin de faire interdire la pêche à la baleine, une pêche menée au Japon sous couvert de soi-disant recherches scientifiques (!), alors que la viande de ces mammifères finit inéluctablement sur les étals des poissonneries nippones et que la viande congelée de baleines, non vendue, ne cesse de croître chaque année...

 

photo - Greenpeace

 

Partager cet article

Commenter cet article