ActuNautique.com

Un catamaran français sombre au large du Maroc

C'est une terrible nouvelle qui nous vient du Maroc.

 

Quatre plaisanciers français sont morts hier dans le naufrage de leur catamaran, le Love Love, sur la côte marocaine et un cinquième est porté disparu.

 

L'accident est survenu alors que les conditions météo étaient très difficiles au large de Saïdia. La canot de sauvetage du catamaran n'ayant pas été retrouvé, un infime espoir subsiste encore de retrouver la personne portée disparue.

 

Les 5 plaisanciers avaient entrepris de rejoindre le Brésil depuis Marseille, en passant par les Canaries et le Cap Vert. Le voyage, qui avait débuté le 15 octobre dernier depuis le port de l'Estaque, à Marseille, devait prendre fin en juillet prochain, dans les Antilles, après avoir remonté la côte brésilienne.

 

catamaran-Belize-43.JPG
Photo - site internet du catamaran Love Love 

 

Leur voilier était un Belize de 43 pieds, un catamaran français de bonne réputation. En juillet dernier, le skipper du bateau, décrit comme quelqu'un de très qualifié, présentait le projet de cette transat dans des forums de discussion et recherchait d'autres bateaux pouvant l'accompagner dans ce périple, indiquant qu'il serait "fana de naviguer avec 2 à 3 autres catamarans de même taille".

 

Cet accident dramatique démontre une fois de plus le danger bien réel que représente la réalisation d'une transatlantique, alors que les adeptes du "bateau stop" sont de plus en plus nombreux dans les bourses aux équipiers. Avec pour preuve un chiffre étonnant.

 

Lors du prochain Rallye de l'Arc sur lequel nous reviendront longuement dans nos prochaines éditions, 600 bateaux traverseront l'Atlantique environ, sur... 300 inscrits !!

 

Partager cet article

Commenter cet article

XL 15/11/2012 14:04

Les conditions de mer et de vent étaient certes difficiles mais le vent n'était que de 35nds avec des rafales de 45nds aux Baléares,il est étonnant que tout l'équipage disparaisse en mer d'un
voilier de 43 pieds catamaran ou monocoque. Une tentative d'embarquer dans le canot sauvetage semble apparaître. L'examen du catamaran par un marin très chevronné expliquera ce fait de mer peut
ordinaire.