ActuNautique.com

Un marin philippin décède à bord du méthanier Courcheville

Hier, un peu après 12h15, le centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) de Corsen reçoit un appel Inmarsat du méthanier Courcheville signalant qu'un de ses marins est blessé après avoir inhalé un gaz toxique.

Le bâtiment de 165 mètres battant pavillon belge effectue la traversée de Rostock (Allemagne) vers Annaba (Algérie). Il navigue alors dans le rail descendant du dispositif de séparation du trafic (DST).

 

methanier.JPG

 

Rapidement, une conférence médicale entre le navire, le CROSS et le centre de consultation médicale marine (CCMM) de Toulouse est mise en place. Une évacuation médicale est décidée. L'hélicoptère Dauphin de service public de la Marine Nationale décolle avec à son bord un médecin et une infirmière de la base aéronavale de Lanvéoc-Poulmic.

Vers 13h10, l'équipe médicale est treuillée sur le navire. Elle intervient pendant près de 45 minutes avant de déclarer le décès du marin. L'hélicoptère récupère le médecin et l'infirmière et rentre sur la base.

Le Courcheville continue sa route vers le sud. Le corps du marin décédé, un philippin de 37 ans, sera débarqué à Gibraltar.

 

 

Info - Préfecture Maritime

Partager cet article

Commenter cet article