ActuNautique.com

Un pétrolier français disparaît au large de la Côte d'Ivoire

Inquiétude pour un navire français et ses 17 membres d'équipage.

 

L'inquiétude est extrème au soir du lundi 4 février, après que le pétrolier français Gascogne n'ait plus donné signe de vie depuis 24h00.

 

Le navire, qui appartient à la société française Sea-Tankers, est immatriculé au Luxembourg. Affrété par une société coréenne il naviguait au large de la Côte d'Ivoire quand il aurait été détourné par des pirates. Cette zone était encore considérée comme relativement sûre jusqu'à présent.

 

On ne sait donc rien de la situation des 17 membres de son équipage, principalement des africains et deux asiatiques. 

 

Sea-Tankers-GASCOGNE.JPG

 

Parti d'Abidjan avec 3000 tonnes de gazoil, le navire aurait été attaqué à 139 kms des côtes, dans les eaux territoriales ivoiriennes, par une bande armée. Le navire croiserait actuellement au large du Nigeria. 

 

Cet acte de piraterie est le troisième en cinq mois dans les eaux ivoiriennes. Il souligne le développement inquiétant de l'insécurité dans cette région, en particulier dans le Golfe de Guinée.

 

Les autorités françaises ont qualifié cet incident de très préoccupant, indiquant que le ministère français de la Défense était mobilisé.

 

Construit en 2004 en Turquie, au chantier CELIK TEKNE, le GASCOGNE est un pétrolier double coque de 119m de long pour 17m de large. Sa jauge brute est de 4730 tonnes pour un port en lourd de 7114 tonnes.

 

Partager cet article

Commenter cet article