ActuNautique.com

Un voilier français de 10 mètres disparaît dans l'Atlantique

falcon-50-marine-nationale.JPG

 

Le 24 avril, le Grain de Soleil, un voilier français qui effectuait une transat a déclenché sa balise de détresse en plein Atlantique.

 

Le petit voilier français, en provenance des Antilles, se trouvait alors à 600 nautiques dans le sud-ouest des Açores qu'il devait rejoindre quand il a déclenché sa balise de détresse.

 

Les autorités portugaises ont immédiatement dépêché sur zone des moyens aériens pour tenter de localiser le voilier, tandis qu'en France, le Cross de Gris Nez, en charge des opérations de secours pour l'ensemble des navires Français dans le monde, était contacté.

 

Le skipper du Grain de Soleil, Guillaume Moussette, un lorientais âgé de 25 ans, est décrit comme professionnel et connaissant bien le bateau qui appartient à sa famille. Il serait parti entre le 3 et le 6 avril des Antilles avec deux équipiers, à bord de son bateau, un ancien voilier de régate de 1984 adapté à la navigation hauturière en 2009, 

 

Le 25 avril, les autorités portugaises, dont les reconnaissances aériennes auraient aperçu une coque blanche retournée, ont demandé l'appui de la France afin de disposer du concours du Falcon 50 de surveillance maritime de la Marine Nationale.

 

Au moment du déclenchement de la balise de détresse du voilier, les conditions de mer étaient difficiles, avec un vent de 50 ,noeuds et une mer formée sud-ouest.

 

Partager cet article

Commenter cet article