ActuNautique.com

Une erreur de vote, à l'origine du maintien du chalutage en eaux profondes

parlement-europeen.JPG

 

Des députés écologistes ont voté contre l'amendement proposé au Parlement Européen, qui interdisait le chalutage en eaux profondes, n'ayant pas compris le sens du texte qui leur était soumis...

 

Faudrait-il soumettre les candidats députés européens à des tests de lecture et de compréhension de texte, avant que de les élire ?

 

C'est sans doute la morale qu'il faudra retenir du maintien par le Parlemenrt Européen du chalutage en eaux profondes, dont le vote avait surpris tout le monde, alors qu'un refus était attendu.

 

Car il s'avère au final que le vote aurait dû être négatif, si certains députés écologistes, soutenant l'interdiction, avaient voté l'amendement proposé. Sauf que ne comprenant pas le texte soumis, ils ont voté à l'opposé de ce qu'ils souhaitaient faire...

 

Selon le site Euractiv.fr, le faible écart en faveur du chalutage en eaux profondes aurait dû être inversé, en tenant compte des réelles intentions des députés concernés (343 voix sur 647 !)...

 

L'amendement autorisant le chalutage en eaux profondes ayant été voté, il est impossible de revenir en arrière !

 

Il revient désormais au Conseil des Ministres, de prendre en considération cette situation, ce qui ne sera pas simple, la France, l'Espagne et le Portugal calquant leur positions sur le lobby de leur flotte chalutière...

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Commenter cet article

prido 29/12/2013 10:14

Honteux ..Messieurs lorsque l'on en est à voter des lois . Avant de voter on fait en sorte de comprendre le texte !!! " Sa revient à condamner quelqu'un à mort sans savoir se qu'il à fait "... Vous
méritez bien le quatre étoiles de la connerie * * * * .

Jean François Anème 18/12/2013 17:37

Ben voyons... Appelez moi Con aussi !!
Sans rancune !