ActuNautique.com

Verbatim Jérémie Beyou (Maître CoQ) - On a un peu tiré sur le matos comme des brutes !

jeremie-beyou.JPG

 

Verbatim de Jérémie Beyou, sur Maître CoQ, dans la Solitaire du Figaro 2013.

 

"On s'est fait une nuit bien tonique. Ce n'est pas compliqué : pour être devant, il fallait envoyer du « gros » sous spi. Les premiers à dégainer, c'étaient Yann (Eliès) et Adrien (Hardy). Je me suis un peu décalé au vent sous génois et après j'ai envoyé le spi. C'était un peu chaud mais ça l'a fait. Là on est sous 30 noeuds de vent en moyenne et on est au reaching vers Antifer. Je suis sous foc solent et un ris. Le vent est bien dense et il y a de la mer. Toute la nuit, j'étais sous petit spi un ris. C'était un peu olé olé ! Je suis étonné des écarts, je pense que les autres n'ont pas spié. On a un peu tiré sur le matos comme des brutes. On a une quarantaine de milles à faire sous spi à la fin entre Antifer et Dieppe : il faudra être bien réveillé et ne pas faire de bêtises à ce moment. Les autres sont loin devant mais je vais essayer de gratter Yoann Richomme et j'ai aussi Momo la Vendée (Morgan Lagravière) aux fesses, donc il ne faut pas que je m'endorme. Dans dix heures on est arrivé !"

Partager cet article

Commenter cet article