ActuNautique.com

Des centaines d'éoliennes au large de Pornic, des Sables d'Olonne et de l'Ile de Ré ?

C'est ce qui pourrait résulter à terme de la cartogaphie favorable à l'implantation d'éoliennes offshore, dévoilée par l'association France Energie Eolienne.

 

France Energie Eolienne, l'association de lobbying de la filière éolienne française, travaille, dans le cadre de sa mission, à établir des cartes d'implantatons possibles d'éoliennes en mer, soumises à la DGEC, la Direction générale de l’énergie et du climat.

 

Cette mission "d’identification des zones propices au développement de l’éolien offshore posé et flottant pour la France métropolitaine" concernait tout dernièrement la région Pays de la Loire puisqu'après avoir dressé une telle carte, un colloque était organisé le 12 février à Nantes, afin de présenter les grandes zones potentielles de développement offshore au large de la Vendée et de la Loire Atlantique.

 

eoliennes.JPG

 

Le travail de zonage, tel que proposé sur la carte FEE des Pays de la Loire, définit des zones potentielles larges et non des zones de projets.

 

Ces zones pré-identifiées seront soumises à une consultation des régions et de l’Etat, et à une concertation avec les autres usagers de la mer. Le zonage sera ensuite affiné à partir de nombreuses données dont le vent, les sols et sous-sol, ou des éléments concernant le raccordement au réseau des futurs projets éoliens offshore. 

 

Outre les deux zones déjà soumises à appel d’offres pour l’éolien posé, la première face à Saint-Naziare et Pornic, et la seconde entre Yeu et Noirmoutier, la FEE propose deux zones supplémentaires : l'une composée d'éoliennes posées, entre l’île d’Yeu à l’île de Ré, et l'autre beaucoup plus vaste , plus au large, composée d'éoliennes flottantes, barrant toute la côte vendéenne.

 

Une cartographie qui pourrait déboucher sur l'installation possible de centaines d'éoliennes offshore, face à Pornic, Les Sables d'Olonne et l'le de Ré, l'Ile d'Yeux étant quant à elle déjà cernée par les projets...

 

Selon nos informations, la FEE travaillerait à un tel projet pour la Bretagne.

 

Vous êtes pour ou contre ces projets ?
Réagissez en postant un commentaire ci-dessous !

 

=> toute l'actualité de l'environnement et de la mer

 


Partager cet article

Commenter cet article

charles 18/02/2014 16:46

@Pierre ...c'est bien avec vous on peut parler positif et échanger ....oui pour le nucléaire le risque zéro n'existe pas ...et là est le probleme et point faible si je peux m'exprimer ainsi
!...mais avec de bon pilotes on peut espérer qu'il n'y aura jamais d'accident !
par contre je ne fais pas trop confiance aux études d'impactes qui sont soit financées par les industriels eux mêmes ..( j'ai gargé des brochures publicitaires qui le prouve à 1000 % ) ou pour le
moins qui influencent largement ceux qui font ces études ...pouvoir de l'argent et chantage à l'emploi ) . dire q' elles seront comme des épingles à 20 km c'est bien entendu faux de faux et encore
pire en réel ....attention a l'environnement et aux paysages sinon d'une on va dénaturer nss paysages sources d'emplois et de bien être ...de repos et rève aussi et de plus on va accroite les
résistances aux ENR ...ça c'est pas intelligent ! ....donc il faut choisir et adapter les technologies et hauteurs aux distances ......pour ma part je pense a 30 km pour le statique , 20 pour le
flottant et a voir cas par cas pour l'hydrolien . cordialement

Pierre 18/02/2014 16:27

ok charles,

je suis d'accord pour être très attentif dans les démarches de développement. Les études d'impact, l'instruction des dossiers de manière pointue par le services de l'Etat sont là pour cela, tous
les projets n'aboutissent pas loin de là. Ne fonçons pas tête baissée mais encore une fois, nous parlons d'une énergie propre. Et attention, les centrales à charbon et fioul sont là depuis les
années 60, bien avant que l'éolien ne se développe ! ce n'est pas l’éolien qui a fait se développer ces modes de compensation des pics de conso. Au contraire, l'éolien réduit l'appel à ces
centrales et c’est tant mieux. Mais surtout, on en peut pas parler de nucléaire uniquement sur le Co2 et dire que cela ne pollue pas, ce n'est pas correct. Quitte à parler des choses il faut peser
le pour et le contre de chaque mode de production d'électricité. le nucléaire présente l'avantage de produire beaucoup, mais le risque en fonctionnement et les risques et coûts en
traitement/démantèlement sont incalculables. Région de tchernobyl vidée de ses habitants, des gens qui y sont nés, y vivaient, même chose à fukushima. vous vous y voyez vous quitter votre
département pour ne plus jamais ... jamais pouvoir y revenir ? le prix n'en vaut vraiment pas la chandelle... le japon est un pays très moderne et riche et pourtant..

charles 18/02/2014 16:04

@pierre ...les espagnole ont le versant sud des pyrénées avec des vents montants permanents sur un secteur totalement désertique ,aride .... invivable sans enjeux paysager de ce côté là . les
Allemands ...ont décidé d'arrêter toutes les centrales nucléaire avec comme remplacement le thermique gaz et le renouvelable ...quand aux danois, d'une ils étaient enfumés et d'autres part les
habitants sont directement interessés ( coopératives , régies municipales etc ...) ...En France nous avons le nucléaire et peu de fumées ou co2 venant de la production d'électricité ....bon alors
pourquoi pas en plus du renouvelable ....on peut pas aller contre le progrés !...mais attention aux énergies fatales car dans tous les cas il faut les coupler avec de l'énergie souple type
centrales à gaz !!! d'où peut être plus de co2 a cause des ENR ...attention aussi au prix aussi car l'argent devient plus rare aussi!
maintenant si on décide d'avancer sur le renouvelable il nous faut aussi faire trés attention a l'environnement et paysages ( c'est capital et surtout un joyaux ) ....pour moi de l'offshre statique
va inmenquablement dénaturer l'environnement si on les met à moins de 30 km ....170 m de haut c'est pas rien ...sinon il nous faut privilégier le flottant moins haut dans la zone des 20 km et
l'hydrolien bien entendu plus régulier et prédictible !

cordialement

Pierre 18/02/2014 10:42

l'éolien cela fonctionne très bien. Pour rappel au cas où vous l'auriez oublié ou omis, cela permet de produire de l'électricité à partir du vent. le vent souffle 90 % du temps sur une année.
Et pour info http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/75196.htm
je ne pense pas que les espagnols et les allemands et les danois soient des idiots...

Remy 17/02/2014 22:40

Stop ! Stop ! Stop ! Les échos et l'express ont démontré que cela ne produira jamais de façon efficace, mais par contre que le bilan carbone de compensation, le bilan économique, le bilan emplois
créés sont à l'inverse des objectifs recherchés.

charles 17/02/2014 21:09

@ Bzh ...toutes seules ...certainement pas ! avecl'aide de nombreuses nouvelles centrales thermiques à gaz notamment et le nucléaires Normand ...et j'espère d'autres énergies comme l'hydrolien et
l'éolien flottant plus au large et avec moins de béton !.....ce qui empèchera tout autant le chalutage car c'est aussi ce que vous voulez en tant que biologiste ...ça tombe bien, pour ça je suis
d'accord ! cordialement

Bzh 17/02/2014 20:50

@ Charles : Chat échaudé craint l'eau froide : renseignez-vous sur le cas de la centrale nucléaire de Brennilis se trouvant en... Bretagne! Et en démantèlement sans succès depuis... 1985! Sans
parler des fuites vers la nappe...

http://fr.wikipedia.org/wiki/Site_nucl%C3%A9aire_de_Brennilis#Incidents

Bzh 17/02/2014 20:43

@ Charles : vous avez raison : les Bretons ne doivent pas se contenter de consommer une énergie fournie par des centrales ayant condamné d'autres régions, pourtant toutes aussi méritantes et jolies
(Cotentin, Vallée du Rhône, Haute Normandie, Moselle,...). Ne vous inquiétez pas : la Bretagne s'en sortira très bien tout comme le Cap Fréhel et Le Guilvinec. PS : la centrale de Brennilis est une
des plus vieilles centrales nucléaires françaises et se trouve... en Bretagne! C'est aussi la première centrale a faire l'objet d'un démantèlement qui dure depuis... 1985! Plusieurs incidents ont
eu lieu (contamination, fuites) et le démantèlement s'avère en fait très couteux et lent. Ceci pourrait expliquer la frilosité bretonne ambiante (justifiée) à l'égard du nucléaire non ?

http://fr.wikipedia.org/wiki/Site_nucl%C3%A9aire_de_Brennilis#Incidents

charles 17/02/2014 20:27

@ Bzh en fait vous avez raison qu'on les mette en Bretagne ..il n'ont pas voulu du nucléaire les bretons !...ils auront le charbon et les éoliennes .
j'ai trouvé d'autres paradis !
dommage pour le cap fréhel et le guilvinec quand me^me !

Bzh 17/02/2014 20:22

@Charles : pas de bol! Je suis biologiste marin. Mon travail consiste par définition en l'étude et la protection de l'environnement marin...

cordialement

charles 17/02/2014 20:16

@ Bzh chacun son truc ...vous défendez votre job ou business moi je défend l'environnement et paysages

cordialement

Bzh 17/02/2014 20:01

@ Charles : j'habite en bord de mer depuis toujours, je travaille en mer et actuellement dans une zone qui abritera prochainement des éoliennes (Saint-Brieuc). Personnellement, la vision de ces
engins ne me gênent pas. C'est une histoire de goût vous me direz... Moi aussi je préférerais qu'il n'y en ait pas bien sûr... mais je considère que c'est le prix à payer pour l'utilisation d'une
énergie beaucoup moins hasardeuse et moins destructrice que le nucléaire (et pas plus chère si vous considérez tous les coûts cachés du nucléaire...). Prenez compte de l'empreinte laissée ad vitam
eternam par une centrale nucléaire et par ses déchets sur l'environnement! L'éolien n'est pas l'unique solution mais un maillon, que l'on pourra toujours décider de démonter si nécessaire
(contrairement aux centrales nucléaires).

RELATIVISEZ
OBJECTIVEZ
RENSEIGNEZ VOUS
et CONSOMMEZ MOINS ET MIEUX

charles 17/02/2014 19:43

@ Bzh ...smile vous avez raison, sous mon nez je déteste ! ...car les paysages natures de bord de mer ça me redonne de l'énergie ...il en faut pour les hurbains ...non ! ...si encore on pouvait les
avoir dans le dos ...mais là en offshore, non elles seront forcément toujours en face ,...de quoi te faire tourner la tête .

Bzh 17/02/2014 19:34

@ Charles : vous semblez être un expert à la fois en énergie marine et en biologie marine. Documentez-vous avant de délivrez des conclusions si hâtives sur les hydroliennes et les impacts sur le
milieu (qu'ils y en aient ou non). Je crois surtout que du moment que les turbines ne sont pas sous votre nez, alors tout vous arrange. Autant les cacher sous l'eau hein ??

Bzh 17/02/2014 19:28

Que de bêtises écrites! Vous parlez du Cotentin qui se porterait aujourd'hui bien mieux à accueillir des éoliennes plutôt qu'une centrale de retraitement, une centrale nucléaire et bientôt l'EPR
(dont les dépassements de budget se compte en milliards et dont la qualité de construction inquiète)! En passant, je remercie les générations précédents la mienne qui composent majoritairement à
mon avis les anti-éoliens pour leur décision à court terme en termes d'environnement jusqu'ici... Je constate également que la politique de l'autruche fait toujours foi : faire du nucléaire et
enfouir des déchets dangereux sous nos pieds ne pose pas de problème mais construire des éoliennes est un véritable drame pour certains...

charles 17/02/2014 18:40

@ François , svp, ne minisez pas la réalité !!! En Normandie l'ile de jerzey se trouve a 25 km des côtes Françaises ...et par temps clair bien entendu on y voit trés bien falaises , maisons et
anténes ...par ailleurs le point le plus haut ne dépasse pas 170 m ...donc pas plus haut qu'une éoliennes offshore statique ...alors à 30 km vous avez peut être raison pour 30 km et plus mais à 20
km et moins ... certainement pas ! ...elles seront comme des têtes d'épingles mais vues de trés prés ! donc non merci !
par ailleurs pour éviter le charbon je préférais l'hydrolien qui ne dépend pas des aléas climatiques ( le vent est aléatoire ) et qui nécessite beaucoup moins de centrales à charbons pour palier au
manque de vent ....et puis pas d'inquiètude les poissons s'en foutent royalement ...eux ! .

cordialement

Francois 17/02/2014 18:14

POUR, l'éolien offshore fait partie des solution. Une éolienne à 20 ou 30 km, voir plus pour les éoliennes flottantes c'est au pire une tête d'épingle à l'horizon les jours ou il fait grand
beau.

Si on veux avoir de l'electricité dans 15 ans sans être obligé de prolonger la vie des vielles centrales nucléaire à 60 ans, ou en coustruire d'autre à charbon, il faut se bouger dès maintenant.

Charles 17/02/2014 15:12

Je ne suis pas favorable à l'éolien et surtout l'éolien offshore statique . La vue sur mer est un joyaux inestimable qu'il ne faut surtout pas dénaturer . même a 15 km de nos côtes elles ne seront
pas comme des alumettes sur l'orison !! ! tous les simulations sont fortement minimisées ...et on peut dire qu'elles seront toujours en face et trés imposantes ...par contre l'éolien flottant moins
haut et plus au large couplées avec de l'hydrolien ( qui me parait plus prédictible ) pourquoi pas ....mis tout cela ne remplacera jamains le nucléaire tant quon n'aura pas trouvé de solution de
stockage et qu'on n'aide pas plus les gens a consommer moins ....de plus l'éolien offshore coûte particulièrement cher ....en période de crise ...le gros risque est de couler encore un peu plus les
revenus les plus modestes .

Maisongrande Françoise 17/02/2014 11:56

Non au saccage de la France dans ses plus beaux sites pour une énergie très chère, peu fiable et subventionnée au plus grand bonheur des promoteurs, de FEE pour le malheur des tous les
consommateurs d'électricité, et qui en aucun cas ne pourra remplacer les centrales actuelles. Vous voulez travailler au pays? Alors un excellent moyen d'être compétitif sans toucher aux emplois et
aux salaires c'est une énergie peu cher!! Réfléchissez

Pierre 17/02/2014 11:01

Monsieur talon, je m'interroge sur le terme "plomber le revenu des particuliers" et sur les effets sur la santé.

A part le fait que les éoliennes participent à la lutte contre le changement climatique.. ou bien est ce le fait que plus d’électricité du fait de plus de téléphones portables, plus de four à micro
ondes... il y a des éoliennes partout maintenant, c'est elles qui sont responsables de la crise mondiale ? les allemands sont plus malades et plus pauvres que nous depuis qu'ils ont développer
l'éolien ? j'vais cru comprendre qu'historique Allemagne d'après guerre s'était reconstruite sur l’industrie et des centrales à Charbon plutôt que le nucléaire..je ne comprends par vos sous
entendus.
sont ils fondés ? pouvez vous me citer les études que vous avez en référence ? les articles de que choisir, 60 millions de conso, la DDASS, l'ADEME . ... à moins que cela soit un complot mondial
... en même temps, je suis entrain de me demander si les fabricants d'automobiles ne sont pas aussi des grands comploteurs. les voitures sont des gouffres financiers pour les ménages, et ça tue
beaucoup de gens, sans parler des millions de kilomètres de bitume sur NOTRE FRANCE... c’est peut être l'automobile les grands méchants en fait , non ?