ActuNautique.com

Vers un redémarrage d'Alliaura aux Sables d'Olonne (85)

S'il est une nouvelle qui redonnera un peu de baume aux coeur aux anciens salariés du chantier Alliaura Marine dont la vente aux enchères des actifs a débuté hier à Lorient et qui doit se poursuivre aujourd'hui, c'est bien le rachat des marques et moules de leur société par un industriel français qui souhaite relancer une activité de construction de voileirs.

 

Un industriel qui a mis 660 000 euros sur la table pour les marques et moules Privilège et Feeling.

 

L'enchère, relativement rapide, est intervenue après que la mise en vente de la coque d'un privilège 1000 soit restée infructueuse. Pour les marques et moules Privilège et Feeling, les deux parques phare du chantier, il n'en a pas été de même et deux repreneurs se sont aussitôt fait connaitre.

 

 Alliaura Privilege 745

 

D'un coté, un trio composé d'acteurs bien connus de la profession, en l'occurence les dirigeants des chantiers Marsaudon, Alu-Marine et Nautitech, et d'un autre côté Gilles Wagner qui a finalement remporté l'enchère étant le mieux disant à 660 000 euros.

 

Son projet : relancer les deux marques aux Sables d'Olonne, dans ce qui fut le berceau du chantier Alliaura, chantier qui rappelons-le, racheta l'olonais Kirié en 2000...

 

Lire aussi : l'histoire du chantier Feeling

 

Partager cet article

Commenter cet article