ActuNautique.com

Volvo Ocean Race - Groupama débouté

À la fin de la première étape, Groupama avait déposé une nouvelle protestation contre l’étai ajustable et le gréement de CAMPER.

Après une audience qui a eu au Cap, le 9 novembre dans la soirée, le jury international a conclu que CAMPER disposait d’un certificat de jauge Volvo Open 70 valide et n’avait pas transgressé de règles.

"Aucune évidence n’a été présentée qui montrait que l’équipement a été utilisé en course d’une manière qui enfreint les règles" a déclaré le jury. Le skipper de CAMPER Chris Nicholson était lui-même présent à l’audience. 

Volvo-Ocean-Race-1.JPG

"J’espère vraiment que c’est la fin de cette histoire. Selon nous, une grande partie de ce qui a été dit lors de cette audience est de l’histoire ancienne. Très peu de choses étaient neuves et je pense que nous avons étiré ça aussi loin que possible. La décision est évidemment en notre faveur. Il est temps maintenant d’aller courir. Nous avons montré cet équipement en public depuis le premier jour. Nous aurions pu le cacher jusqu’au départ de la course, mais ça n’est pas ce que nous avons choisi de faire. Nous avons décidé d’être complètement ouverts et de tout affronter depuis le début. Nous acceptons totalement que les gens questionnent – c’est le droit de tous – mais il est temps que les questions s’arrêtent."

C’est la deuxième fois qu’une protestation de Groupama contre CAMPER est rejetée. L’équipage français avait déjà protesté après la course In-Port du 29 octobre, à Alicante. L’équipe française avait déjà protesté contre CAMPER pour la même raison après la course In-Port Iberdrola – la protestation avait été rejetée.

Cet étai avait aussi été sujet à une demande d’enquête du Conseil d'Arbitrage Indépendant en Octobre.

Abu Dhabi Ocean Racing et PUMA Ocean Racing powered by BERG avaient fait un premier appel le 11 octobre et Team Telefónica avait fait un second appel le jour suivant. Les deux appels avaient été rejetés.



Partager cet article

Commenter cet article