ActuNautique.com

Volvo Ocean Race - Groupama remporte la course In-Port d’Itajaí

Après son démâtage et sa fin d’étape 5 sous gréement de fortune, Groupama sailing team revient en force : le navire français a rempoté hier la course In-Port DHL d’Itajaí au Brésil . Une victoire obtenue en 46 minutes et 27 secondes , dans 10 à 12 nœuds de vent de sud-est, ce qui lui permet d'empocher six points.

 

Il revient surtout sur Telefónica, leader au général provisoire mais dernier de l’In-Port après une erreur tactique d’importance : 16 points seulement séparent désormais les Espagnols des Français, deuxièmes au général. 

 

Quelle erreur espagnole ? Les hommes d’Iker Martínez se sont trompés de bouée à la quatrième marque, qui avait été déplacée au 335. Ils ont viré trop tôt après une première bouée qui n'était pas la bonne.

 

« Jusque là, on avait couru une course presque parfaite, » avoue Martínez. « On menait et c’était suffisant. Après avoir enroulé la marque au vent, c’était très confus. Il y avait deux marques et j’ai choisi la mauvaise. C’est la première fois de ma vie que je fais ce type d’erreurs et je me sens très mal pour notre équipe technique, qui a travaillé très dur. La bonne nouvelle, c’est qu’on a beaucoup progressé depuis la dernière inshore. »

 

Groupama-vainqueur-in-port-race-Bresil.JPG

 

«  J'étais très proche de faire la même erreur, » confie à son tour Franck Cammas à l’arrivée, « mais Charles Caudrelier m'a montré la bonne bouée ! On a pris la bonne décision et ça a bien marché pour nous cette fois-ci. » 

 

Le skipper de Groupama et son équipage étaient alors deuxièmes après un joli dépassement de CAMPER sur le deuxième bord. À la quatrième marque, ils ont effectivement pris la bonne décision en enroulant la bonne bouée, et ont pris la tête de la flotte.

 

« La pression était encore là, » explique alors Cammas. « On a fait une petite erreur sur une layline (empannage placé un peu trop tôt avant la marque 5, NDLR). Mais sur la fin, CAMPER s’est surtout battu avec PUMA et ça nous a aidé.

 

« On est super contents parce qu'on marche mieux sur les In-Port que par rapport à Alicante, par exemple. On était dans la bagarre et, avec quelques erreurs autour, on peut gagner. C'est la course à celui qui fera le moins d'erreurs. Ce sont des bateaux très difficiles à gérer sur ces parcours très brefs. »

 

CAMPER prend la deuxième place et ses cinq points correspondants. Troisième avec quatre points, PUMA Ocean Racing signe une belle remontée puisque les Américains ont été pénalisé au départ (incident sur la ligne avec Abu Dhabi Ocean Racing) et ont dû effectuer un tour à 360. 

 

Abu Dhabi Ocean Racing termine à la quatrième place (trois points) et Telefónica est dernier avec deux points à cause de son erreur de bouée. Team Sanya, qui rejoindra la course à Miami, n’était pas au départ. 

 

Les cinq équipages ont maintenant moins de 24 heures pour se préparer à l’étape 6 entre Itajaí et Miami, aux Etats-Unis. Départ prévu demain dimanche à 14h heure locale (19h heure française). 

Partager cet article

Commenter cet article