ActuNautique.com

White Dolphin remporte la Panerai Transat Classique 2012

À 15h49, heure locale, White Dolphin a franchi la ligne d’arrivée de la Panerai Transat Classique 2012 et inscrit son nom au palmarès de cette course d’exception pour voiliers exceptionnels.

 

Sous un ciel changeant, entre rayons de soleil et passages de grains, le grand yawl blanc est apparu loin sur l’horizon, toutes voiles dehors. Son étrave puissante, ourlée d’une belle écume, surfait presque sur une longue houle. Au passage de la bouée Panerai, seule marque de parcours depuis les Canaries, l’équipage laissait éclater sa joie, les fumigènes brandis à l’avant de leur White Dolphin.

 

Pascal, le propriétaire, Yann, le skipper, Fred, Nicolas, Arnaud, Jean-Fabrice et Jordan savouraient ce moment rare. Venus à leur rencontre, des bateaux de l’organisation saluaient la qualité de leur navigation. Après une dernière manœuvre pour affaler les voiles, White Dolphin s’engageait dans le port de Bridgetown et recevait une formidable acclamation de la part de milliers de Barbadiens présents sur les quais.

 

panerai-transat-classique-white-dolphin.JPG

 

À peine débarqué, l’équipage au grand complet montait sur une estrade en compagnie du Ministre du Tourisme de La Barbade qui les félicitait chaleureusement, à la façon des habitants de cette île paradisiaque. Pascal Stefani, ému, heureux, presque euphorique, prenait le micro pour remercier toute la population, et en particulier les enfants des écoles qui les ont suivis toute la course sur le site de la Panerai transat Classique 2012.

 

Pascal Stefani, propriétaire de White Dolphin a déclaré à cette occasion sur ActuNautique.com : "La Panerai Transat Classique 2012 restera un moment exceptionnel. Jusqu’au dernier moment, la course a été très disputée et nous n’avons pas arrêté de peaufiner les réglages. Mais tout n’a pas été facile, avec beaucoup de casse de matériel – et pourtant, nous nous étions promis, avec Yann de ne pas trop pousser le bateau. Fred a été notre McGyver à bord et, parmi toutes les belles images de mer, de couchers de soleil, de surfs, je garde son image, en short et torse nu, avec son casque de soudure pour réparer le rail du vit de mulet. L’ambiance est restée excellente, l’équipage étant uni autour d’un même but, faire avancer au mieux White Dolphin. Nous sommes vraiment heureux d’avoir passé cette ligne en premiers".

 

La nuit s’annonce longue, pleine de souvenirs et d’émotions à partager.

 

 

Partager cet article

Commenter cet article