ActuNautique.com

Yachting - faut-il éviter l'Algérie pour fiouler ?

solea.JPG

C'est le conseil que l'on ne peut que donner, suite à la mésaventure arrivée à un commandant français de yacht.

 

Car pour Charles Friedrich, 52 ans, commandant du Solea, cette décision prise en août 2012 sur ordre de son armateur vient de se conclure par près.... d'un an de prison ferme !!

Actuellement en France, l'officier ne peut quasiment plus naviguer en Méditerranée, du fait des accords d'extradition existant entre l'Algérie , l'Italie, la Tunisie, l'Espagne et le Maroc !!

Inculpé dans un premier temps de trafic de carburant, Charles Friedrich est condamné à 3 ans de prison par le tribunal de Sidi M’Hamed, un jugement vite cassé en appel.

Une décision de justice qui ne semble pas avoir plu au procureur local, qui a immédiatement lancé une nouvelle procédure, sous un autre motif, à savoir une infraction à la législation... sur les changes ! Avec plus de succès cette fois-ci, puisque Charles Friedrich vient d'être condamné à un an de prison ferme, avec comme seul espoir un pourvoi en cassation !!

Quant au Solea, un yacht d'exploration de 36 mètres de long, il est bloqué depuis près de deux ans dans le port d'Alger, alors qu'il n'est ni moyen, ni objet du délit !  

Les armateurs apprécieront donc le risque qu'ils font prendre à leur yacht, en faisant escale dans la capitale algérienne...

=> toute l'actualité du yachting sur ActuNautique.com

Partager cet article

Commenter cet article