ActuNautique.com

Yachting - rentrée 2013 en fanfare pour le chantier Wauquiez avec l'Optio et le Centurion 57

Wauquiez-Optio-voilier-Day-Sailer.JPG

 

Le chantier français spécialisé dans les voiliers de luxe, annonce un nouveau croisieur de 57 pieds mais aussi et surtout, un Day Sailer très prometteur, l'Optio.

 

Du chantier Wauquiez, on connaissait les deux gammes de voiliers croiseurs qui ont fait sa réputation, les Pilot Saloon avec leur fameux salon de pont, et les Centurion plus classiques, gammes qui se distinguent par leur qualités marines et leur belles finitions, réalisées à l'intérieur dans le fameux teck huilé signature du chantier.

 

Il faudra désormais compter avec une troisième gamme de voiliers, à laquelle personne ne s'attendait, l'Optio, une gamme de Day Sailer de luxe, un segment qui marche fort actuellement, dominé en France par des chantiers tels Latitude 46 avec ses irrésistibles Tofinou ou Black Pepper, avec son Code 0.

 

Avec l'Optio, Wauquiez présente un day sailer de 9 mètres de long, pour 2,5m mètres de large, dont le poids annoncé est de 2.1 tonnes. Le design de la bête est séduisant, avec un voilier bas sur l'eau, à l'étrave droite, relativement étroit et très racé. 

 

Un modèle qui devrait se caractériser par sa vélocité, car très toilé. L'Optio dispose d'un bout dehors rétractable lui permettant de déployer au portant, un spi asymétrique de 43m2 !

 

Outre son côté sportif et son élégance, renforcée par un pont en teck, l'Optio se veut pratique, avec une table de cockpit escamotable et un tableau arrière basculant, permettant de disposer d'une véritable plage de bain.

 

La cabine se distingue par sa finition et propose une couchette double, des toilettes indépendantes, un bloc cuisine et une table à deux abattants. De quoi envisager de loger à bord, lors de régates, ou de réaliser de petites croisières à deux, dans le confort.

 

nouveau-centurion-57-Wauquiez.JPG

 

En parallèle à cette nouveauté inattendue, le chantier naval Wauquiez donne un coup de jeune à son fameux Centurion 57, avec l'appui du cabinet d'architecture navale Berret Racoupeau.

 

Entre modernité et classicisme, la voie était étroite mais la vue des visuels de synthèse nous laisse à penser que la refonte de ce grand classique est plutôt heureuse. Une nouveauté qui sera présentée en avant première à Cannes.

 

Partager cet article

Commenter cet article