ActuNautique.com

Yann Eliès vainqueur de La Solitaire du Figaro 2012

A Paimpol, il y a un peu moins d’un mois, Yann Eliès, superstitieux, avait ralenti pour ne pas couper le premier la ligne d’arrivée du Prologue Eric Bompard Cachemire.

 

Désormais, il peut faire du chiffe 13 son nombre d’or. Il lui aura donc fallu 13 tentatives pour remporter son épreuve de prédilection, 33 ans après son père Patrick qui était entré dans l’histoire de la course en remportant les 4 étapes de l’édition 1979.

 

arrivee-Solitaire-du-Figaro-2012.JPG

 

Cette 43e édition était celle d’un homme affamé de victoire.

 

Yann a préparé toute son avant-saison à compte d’auteur, sur ses fonds propres, avant de trouver un partenaire de dernière minute : Groupe Quéguiner - Le Journal des Entreprises. Pendant les 1432 milles disputés entre Paimpol, Gijón, Saint Gilles Croix de Vie et Cherbourg-Octeville, il a été impérial : il remporte la première et la dernière étape et termine 3e en Espagne.

 

A Cherbourg, la boucle est bouclée. C’est là qu’en 2002, le skipper briochin avait pour la première fois terminé la course en tête, lors d’une édition remportée par Kito de Pavant.  

 

Morgan Lagravière (Vendée) et Nicolas Lunven (Generali) prennent respectivement la deuxième et troisième place de cette 43e édition. Morgan (25 ans), étonnant de maturité pour sa deuxième participation, est allé au bout de lui même dans cette ultime étape. Il réalise trois magnifiques courses (dont deux podiums). Nicolas Lunven, seul ancien vainqueur présent cette année, lui emboîte le pas pour 2 minutes et 36 secondes seulement !

 

Chez les nouveaux venus, Thomas Normand (Financière de l’Echiquier)  s’impose au classement Bénéteau des Bizuths, au terme d’une bagarre qui l’aura opposé jusqu’au bout à Julien Villion (Seixo Promotion).

 

 

 

Partager cet article

Commenter cet article