Yachting Art Magazine

Confinement – La navigation de plaisance et les activités nautiques interdites 

Les activités nautiques et la navigation de plaisance sont interdites dans l’Atlantique et en Méditerranée jusqu’à la fin du confinement, ont annoncé le 2 novembre les préfectures maritimes de Brest et de Toulon. 

Confinement – La navigation de plaisance et les activités nautiques interdites 
Confinement – La navigation de plaisance et les activités nautiques interdites 

Dans le cadre des mesures liées au confinement décidé le 28 octobre dernier, la navigation de plaisance et les activités nautiques ont été interdites en mer Méditerranée et dans l’Atlantique, pour prévenir le « risque de diffusion par la voie marine » du Covid-19 et ne pas surcharger les services médicaux.

La navigation reste autorisée pour les déplacements professionnels, notamment dans les circonstances suivantes : « navigation de commerce, pêche, cultures marines, recherche scientifique marine, travaux maritimes, convoyages, essais de matériels, activités de chantiers navals… »

Les insulaires ont le droit de naviguer « uniquement pour assurer le ravitaillement du foyer, pour les trajets directs avec le port du continent le plus proche ». La navigation de plaisance pour motif personnel impérieux est autorisée (notamment pour les personnes qui vivent sur leur bateau et doivent changer de port), 

Les scolaires, étudiants et sportifs de haut niveau peuvent aussi continuer leurs activités en mer dans le cadre de leur formation et les activités physiques de personnes munies d’une prescription médicale ou présentant un handicap reconnu sont aussi autorisées. 

Les navires français et sous pavillon étranger sont autorisés à rejoindre leur port d'attache sur le littoral, mais « ne pourront reprendre la mer ».

Partager cet article