ActuNautique.com

Grand Voyage – les avantages du composite par rapport à l'aluminium

Grand Voyage – les avantages du composite par rapport à l'aluminium

Aujourd’hui, dans la chaîne d’information Nautisme et dans la chaîne d’information Grand Voyage d’ActuNautique.com – L’aluminium est un matériau qui vient immédiatement à l’esprit quand on parle de voilier de grand voyage et pourtant, la majorité des voiliers de grand voyage, toute technologies d’appendices confondues, sont principalement construits... en composite, en particulier quand on pense à des marques comme Hallberg-Rassy, Najad, Feeling et autres Amel

Quels sont donc les avantages du composite par rapport à l’aluminium dans le domaine des voiliers de grand voyage ?

ActuNautique.com a posé la question à Cathy Trichet, directrice commerciale Feeling du chantier Privilège Marine, qui compte parmi les spécialistes français des voiliers de grand voyage jusqu'à 60 pieds, et plus particulièrement des dériveurs intégraux.

« Les avantages du composite par rapport à l’aluminium dans le domaine des voiliers de grand voyage ou Blue Sailing, sont très nombreux !

Tout d’abord au niveau des réparations par exemple, en cas de choc !!

Dans n’importe quel coin du monde, il est aisé de trouver un chantier qui pourra réparer du composite, donc éventuellement de réparer une coque éraflée ou abimée suite à un choc, même si dans le pire des cas, il devait y avoir un trou !!

La complexité de l’aluminium est de trouver de bons soudeurs. En Patagonie, trouver un soudeur capable de réparer une coque aluminium est très difficile.

Il n’en va pas de même pour les voiliers de grand voyage que l’on a connu pendant longtemps, qui étaient en acier, et qui pouvaient être réparés dans n’importe quel chantier du domaine maritime. Souder de l’aluminium, opération qui se fait parfois sous argon ou hélium, n’est pas simple ni maîtrisé par tout le monde. Qui dit bateau de tour du monde, dit bateau qui peut parfois aller dans des endroits reculés, dangereux. Des endroits où il vaut mieux opter pour une technologie de construction accessible au plus grand nombre de chantiers de réparation… 

Autre avantage du composite par rapport à l’aluminium, l’isolation. L’aluminium est un matériau très conducteur qui engendre une forte condensation et donc nécessite une isolation très importante, au niveau de l’intégralité du bateau. Cela exige qu’il n’y ait aucune lice ou aucune membrure apparente, car la condensation peut être un vrai problème, ce qui n’est pas le cas du composite.

Point très important aussi, l’absence d’électrolyse sur le composite, qui est un sujet très sensible sur les bateaux en aluminium.

L’électrolyse est un phénomène généré par des courants électriques. L’électricité, sur un bateau aluminium doit vraiment être du meilleur niveau, car s’il y a le moindre courant qui s’échappe, cela se traduira notamment par des trous dans la coque, ce qui n’est pas très rassurant quand on part au long cours !

En terme de poids, il y a peu de différence in fine entre l’aluminium et le composite, sachant que plus le bateau aluminium est petit, plus il est comparativement lourd par rapport au composite. Plus il est grand, plus il se rapproche du poids d’un bateau en composite. A partir de 10-12m, les deux types de technologies sont très similaires en terme de poids.

Autre avantage du composite, le prix : l’aluminium est un matériau dont le prix est élevé, qui demande un personnel pas forcément simple à trouver. 

Les voiliers de grand voyage tout aluminium, ou associant coque aluminium et pont composite pour des questions de réduction de coût, sont donc plus chers que des bateaux en full composite, à gamme équivalente bien entendu.

Si l'on compare le prix d’un voilier de 12m full alu, il est environ 20% plus cher que son équivalent en composite".


=> lire aussi
toute l'actualité
du Grand Voyage

 
=> lire aussi
toute l'actualité
de la Voile

Partager cet article

Commenter cet article

olivier P. 14/10/2015 20:58

L'aluminium tolére plus les petits à moyens chocs

mlr 14/10/2015 20:58

Pour une fois Alix et moi faisons bien d'attendre pour passer d'un Ketch Maramu monocoque à un multicoque car donc du new se profile à l'horizon et ce surtout pour notre objectif de la grande boucle,donc patience et longueur de temps valent mieux que force et que rage....De toute manière 2 critères en attente,"la vente du Ketch et moi d''ici quelques 6 mois,ensuite mes amis/amies/etc... on verras la tournure des événements pour le grand départ et voir autre chose....

eric m 14/10/2015 19:02

Pas vraiment d'accord avec le phénomène condensation... Les bateaux composite condensent pratiquement autant que l'alu. Concernant le poids, c'est de plus en plus vrai maintenant que les coques polyester sont de plus en plus fines et qui dit fines dit de moins en moins adaptées au voyages.