ActuNautique.com

Nautisme - Dream Yacht Charter rachète SamBoat

Avec ce rachat, Dream Yacht Charter poursuit sa stratégie consistant à devenir à terme, l'Amazon de la pratique nautique.

Hier, à l'occasion d'une conférence de presse organisée chez Drouant, le fameux restaurant parisien qui accueille aujourd'hui le jury du prix Goncourt, Dream Yacht Charter a annoncé le rachat avec NextStage Capital, de l'un des leaders de la location de bateaux par internet, la start-up française SamBoat.

Dans cette interview vidéo ActuNautique, Loïc Bonnet explique les raisons de ce rachat, qui s'inscrit dans une stratégie de long terme, qui vise à faire de Dream Yacht Charter le leader mondial de la pratique nautique.

Jusqu'à présent, Dream Yacht Charter était actif sur 3 segments de marché : les Boat Clubs, la location de bateaux habitables à la semaine et la croisière à la cabine sur des voiliers de luxe.

Le rachat de SamBoat, qui distribuait en ligne les offres de Dream Yacht Charter depuis 18 mois,  lui permet d'entrer sur le marché de la location à la journée, tant de particulier à particulier, que de particulier à professionnel.

La start-up bordelaise, forte de 15 salariés, lui apporte en outre une expertise unique dans le commerce en ligne, tant en front office qu'en back-office. Une technologie qui va très rapidement se déployer sur les derniers distributeurs rachetés par Dream Yacht Charter, qu'il s'agisse d'Argos en Allemagne, de Latesail aux USA et en Grande-Bretagne, de Vents de Mer en France et de Poséidon et Croatia Yacht Club en Suède, permettant à  la plateforme SamBoat de réaliser un chiffre de près de 30 millions d'euros, la positionnant de facto comme le leader mondial du secteur, très loin devant son premier compétiteur.

Fort d'une stratégie très ambitieuse, Dream Yacht Charter réalisera près de 150 millions d'euros de chiffre d'affaires cette année, en croissance de près de 33%. Une croissance qui devrait se maintenir l'an prochain, du fait d'un système de réservation permettant à l'entreprise de disposer de 6 mois de visibilité sur son activité à venir.

Décryptage - Leader mondial de la location de bateaux avec une flotte de 1000 voiliers, répartis à 50% en monocoques et 50% en catamarans, Dream Yacht Charter passe la surmultipliée en investissant le dernier métier qui manquait à sa panoplie de services : la location à la journée. Sur le secteur de la pratique nautique, il semble que son seul concurrent à terme soit le groupe Bénéteau, qui affiche de grandes ambitions dans les Boats Clubs et qui avec Band of Boats, souhaite faciliter l'accès à la pratique nautique. Le rachat de HeyCaptain par le groupe vendéen en est la plus belle démonstration...

Partager cet article

Repost0