Yachting Art Magazine

Photos - Phocéa, ancien voilier de Bernard Tapie, ravagé par un incendie en Malaisie

Un incendie a eu lieu ce jeudi 18 février en Malaisie sur le yacht Le Phocéa, qui a appartenu à plusieurs grandes fortunes, dont Bernard Tapie, ont annoncé les autorités du pays. 

"Maritim Malaysia"
"Maritim Malaysia"
"Maritim Malaysia"

"Maritim Malaysia"


Le feu a été remarqué jeudi matin, alors qu’il était ancré près d’une petite île, à environ 4 kilomètres de l’île touristique de Langkawi.

Il a fallu une journée entière pour que les pompiers viennent à bout de l’incendie, ont indiqué les garde-côtes malaisiens dans un communiqué. Les sept membres d’équipage présents ont été secouru, et aucun n’a été blessé. 

« Il n'y a pas eu de fuite de carburant et nous allons continuer à surveiller la situation », a déclaré Mohamad Zawawi Abdullah, un responsable des garde-côtes. 

Les garde-côtes ont ensuite prévenu l'actuel propriétaire du navire, mais son identité n'a pas été révélée. Selon nos dernières informations, le Phocéa aurait sombré aujourd'hui.

Photos - Phocéa, ancien voilier de Bernard Tapie, ravagé par un incendie en Malaisie

Construit à Toulon, en 1976, par le navigateur français Alain Colas, Le Phocéa a notamment appartenu à Bernard Tapie dans les années 1980-1990. Il a ensuite été racheté par la femme d'affaires libanaise Mona Ayoub en 1997 pour 36,5 millions de francs (7,5 millions d'euros au prix actuel), et aurait par la suite été détenu en copropriété par Xavier Niel, le PDG de Free.

En 1976, son concepteur Alain Colas avait participé à la Transat Anglaise sur Club Méditerranée, le premier nom de ce voilier géant dessiné par Michel Bigouin, à l’origine des Pen Duick IV et Pen Duick V d'Eric Tabarly. 

Après une escale technique à Terre-Neuve pour réparer, le skipper, qui disparaîtra deux ans plus tard sur la Route du Rhum à la barre du multicoque Manureva, était arrivé deuxième à Newport, sept heures après le vainqueur Eric Tabarly, mais une pénalité de 58 heures l'avait rétrogradé à la 5ème place. 

Après son rachat en 1982 et une rénovation à 10 millions d’euros pour le transformer en yacht de luxe, Bernard Tapie et son équipage avaient établi à son bord, en 1988, le record de la traversée de l’Atlantique en monocoque (8 jours).

Abonnez-vous à ActuNautique Yachting Art Weekly


Partager cet article