ActuNautique.com

Rodriguez Group, le leader français des grands yachts de luxe liquidé

Elsea (Italyachts), sur le stand Rodriguez Group, au Festival de la Plaisance de Cannes, en 2013

Elsea (Italyachts), sur le stand Rodriguez Group, au Festival de la Plaisance de Cannes, en 2013

Le 22 juillet, le tribunal de commerce de Cannes a prononcé la liquidation judiciaire de la société Rodriguez Group.

C'est un coup dur pour la filière nautique française, le yachting et la grande plaisance, et un véritable séisme à un mois de l'ouverture du Cannes Yachting Festival, que l'annonce de la liquidation judiciaire de la société Rodriguez Group.

Placé en redressement judiciaire en janvier dernier, le groupe fondé par Gérard Rodriguez en 1972, qui employait encore 50 salariés et dont le siège social est à Golfe Juan, rencontrait depuis des années de gros problèmes financiers, plombé par une dette de près de 100 millions d'euros (96.5 millions), et un stock de bateaux d'occasion difficile à vendre.

Cette annonce n'est pas vraiment une surprise pour la communauté financière, depuis la publication des comptes semestriels de la société le 30 mai dernier, qui affichaient un chiffre d'affaires de 15 millions d'euros, pour un perte financière de 43 millions.

=> autres articles sur Rodriguez

Créé comme un groupe de négoce (brokerage) de yachts et de construction, Rodriguez Group a peu à peu cessé la production en propre pour faire sous traiter ses modèles en Italie, ou commercialsier des yachts conçus par des chantiers partenaires, notamment San Lorenzo (dont le partenariat a pris fin fin 2013), Cerri, Italyachts, ce, en maintenant son activité de brokerage, en particulier au travers du rachat de la société Camper & Nicholson.

La liquidation de la société ouvre désormais deux pistes : un rachat de ses différentes activités, "à la pièce", voire une cession de ses actifs aux enchères, en l'absence d'offre.

Une bien triste fin de parcours pour une société qui domina le secteur dans les années 80-90.

Selon nos informations, la société Camper & Nicholson ne serait pas concernée par cette liquidation judiciaire. Au moment de publier cet article, la société Rodriguez Group n'a pas souhaité répondre à nos questions.

Avec la fin annoncée de la société Rodriguez Group, les trois chantiers français leaders du marché des grands yachts sont le groupe Bénéteau (Monte Carlo yachts, Prestige), Couach et Ocea, sachant que le chantier Feadship, chantier néerlandais iconique, appartient lui... au groupe français de luxe LVMH !

Partager cet article

Commenter cet article