ActuNautique.com

Pinault (Artemis) rentre au capital du chantier rochelais Fountaine-Pajot (17)

Pinault (Artemis) rentre  au capital du chantier rochelais Fountaine-Pajot (17)

Quelques jours à peine après l'annonce du rachat du croisiériste de luxe Le Ponant (13), Artémis, la holding de la famille Pinault, rentre indirectement au capital du constructeur rochelais de catamarans Fountaine-Pajot, par le biais du fonds d'investissement NextStage AM, dont il est l’un des actionnaires minoritaires avec 12,5 % du capital.

Le chassé croisé entre les groupe LVMH et Pinault ne lasse pas de se poursuivre, et après le luxe, le yachting semble désormais le nouveau terrain de jeu des deux groupes.

Si le constructeur néerlandais de superyachts Feadship, les Rolls-Royce du genre, appartient ainsi depuis des années à Bernard Arnault, le patron de LVMH, le groupe Pinault, son éternel compétiteur dans le domaine du luxe était jusqu'à présent absent du monde du nautisme et du yachting.

Ce n'est désormais plus le cas puisque le fonds d'investissement NextStage AM, dont il est l'un des actionnaires à hauteur de 12.5%, vient de rentrer au capital du chantier français Fountaine-Pajot, en prenant 35% des parts de la Holding La Compagnie du Catamaran, qui contrôle de facto le chantier.

Ces parts appartenaient jusqu'à présent à plusieurs actionnaires historiques du chantier ainsi qu'au fonds d'investissement ACE Management.

Cette acquisition positionne désormais NextStage AM comme le second actionnaire de Fountaine-Pajot, derrière la famille Fountaine.

Pour Claire Fountaine, présidente de Fountaine Pajot, "cette association avec NextStage AM va permettre à Fountaine Pajot de renforcer sa position stratégique. NextStage AM, en apportant une vision industrielle innovante et une approche d’investisseur de long terme pourra accompagner la famille Fountaine et l’équipe de dirigeants qui pilotent désormais la société dans son développement".
 
Nicolas Gardies, Directeur Général du groupe Fountaine Pajot confirme qu’aujourd’hui, "le chantier continue son développement de long terme et cette nouvelle association avec NextStage AM contribuera à approfondir la stratégie autour des grandes tendances de l’innovation au service du plaisancier".
 
Grégoire Sentilhes, président fondateur de NextStage AM explique les raisons de cet investissement sur ActuNautique.com : "Nous avons choisi d’investir dans la holding de contrôle du groupe Fountaine Pajot, au travers du nouveau véhicule NextStage, qui réalise à cette occasion son troisième investissement, afin de pouvoir accompagner sur le long terme, en capitaux propres, la nouvelle équipe d’entrepreneurs en place emmenée par Nicolas Gardies (Directeur Général) et Romain Motteau (Directeur Général Délégué). Alors que le marché de la plaisance évolue et se développe toujours plus à l’international, nous partageons la vision de Jean Francois et Claire Fountaine pour le groupe Fountaine Pajot qui vise à renforcer sa présence dans les zones à forte croissance tout en s’appuyant sur la forte capacité d’innovation du chantier. Nous sommes persuadés que, grâce à leur design, leur confort et leurs performances, les catamarans Fountaine Pajot proposent une expérience unique aux plaisanciers à un moment où la valeur de nos émotions prend plus d’importance".

Le chantier Fountaine-Pajot est présent en bourse et valorisé près de 58 millions d'euros. Depuis 40 ans, il a conçu, produit et commercialisé plus de 2.500 catamarans et lancé plus de 38 modèles.

L’année dernière (exercice clos au 31 août 2014), Fountaine Pajot, qui emploie 440 personnes sur ses deux sites industriels, a réalisé un CA de 49,6M€ avec une croissance de 22% par rapport à 2013, pour un EBITDA de 6,9M€ (14% du CA).

Outre Artémis pour 12.5% du capital, NextStage Capital est contrôlé à hauteur de 75% par Grégoire Sentilhes, son président, Jean-David Haas, son directeur général, Nicolas de Saint-Etienne et Vincent Bazi.

Partager cet article

Commenter cet article