ActuNautique.com

Francis Lapp (Sunreef), pour vous, c'est quoi un bateau ?

Francis Lapp (Sunreef), pour vous, c'est quoi un bateau ?

Francis Lapp, président du chantier polonais Sunreef, leader mondial des catamarans de luxe, répond à la rituelle question d'ActuNautique.com, à l'occasion du Yachting Festival 2015 !

Francis Lapp est président et fondateur, en 2002, du chantier polonais Sunreef, spécialiste des catamarans de grand luxe, à voile et à moteur. La société emploie 380 salariés pour un chiffre d'affaires de 40 millions d'euros. En 2015, le chantier aura construit 12 cataramans et en anticipe 20 en 2016...

Francis Lapp, pour vous, c'est quoi un bateau ?

Francis Lapp - Un bateau c'est tout d'abord deux coques !! C'est forcément un multicoque... Un bateau, c'est un moment agréable à passer, dans un lieu de rêve ! Le premier bateau sur lequel je suis monté était un catamaran Fountaine-Pajot. J'en ai acheté trois, la même année : un 46 pieds, un 56 pieds et un trawler, pour une société de charter que j'avais créée. Une expérience qui m'a incité à créer mon propre chantier !! Mes meilleurs souvenirs sur un bateau, c'est avec ma famille, bien entendu, mais aussi avec nos clients. Chaque client est différent et nous passons avec eux des moments exceptionnels... Le bateau qui me fait rêver en ce moment est en cours de construction, dans notre chantier de Gdansk, qui devrait beaucoup faire parler de lui, et qui sera présenté en version voile et en version moteur. Il sera dévoilé à Singapour et innove fortement dans le domaine des catamarans, quant à son plan de pont...  Il sera le plus grand modèle en surface habitable que nous aurons produit, sans être le plus grand en taille... Il disposera d'un flybridge, car c'est un élément indispensable à tout bateau de vie. Je peux vous révéler qu'il n'aura pas de cockpit avant, car je suis contre les portes avant pour la sécurité de nos clients. La porte avant est un concept qui ne m'a pas convaincu, qui peut se comprendre sur des bateaux destinés à de la petite croisière ou à du charter sur des zones limitées, pas à des navires de grand voyage comme les Sunreef. Une porte située à l'avant d'un catamaran de grand voyage, je n'y songe même pas. Une vague qui s'écraserait à cet endroit représenterait plusieurs tonnes d'eau, et cela me semble être hasadeux d'un point de vue sécurité, même si certains clients nous le demandent... Pour en revenir au concept que nous construisons actuellement et qui me fait rêver, sachez qu'il n'existe pas sur le marché actuellement, et que toutes nos équipes en sont très fières ! 


=> toute l'actualité du Cannes Yachting Festival
 

Partager cet article

Commenter cet article