ActuNautique.com

L'imprimerie 3D rentre dans l'univers du yachting et du nautisme

L'imprimerie 3D rentre dans l'univers du yachting et du nautisme

Nautisme & Yachting - Le dernier METS d'Amsterdam était l'occasion d'assister à une conférence passionnante sur la prochaine arrivée des technologies d'imprimerie 3D dans le monde du yachting et de la plaisance.

Imaginer un bateau fabriqué à partir d'une imprimante 3D est désormais possible d'un point de vue technique, mais hors de prix d'un pont de vue économique.

Une réalité qui ne signifie toutefois pas que l'imprimerie 3D ne bouleversera pas le secteur de la construction de yachts et bateaux de plaisance, puisqu'elle devrait se développer fortement dans le domaine des composants, pièces détachées, équipements, et autres prototypes.

Le 17 novembre, le Metstrade accueillait Peter Sander, responsable des nouvelles technologies industrielles chez Airbus Industries qui a présenté comment les technologies d'impression 3D (ou impression tridimensionnelle ou ALM - Additive Layer Manufacturing) allaient bouleverser le secteur du yachting et du maritime, à l'instar de ce qu'elles sont en train de faire dans l'aéronautique...

Car dans ce domaine, l'avionneur européen est sans conteste l'un des leaders du genre, l'Airbus A350 comportant des centaines de pièces réalisée en ALM...

=> autres articles imprimerie 3D

Pour illuster ses propos, Peter Sander a présenté le yacht classique des années 60 qu'il a restauré de ses mains et qu'il utilise depuis près de 20 ans, en passionné assumé ! Un exemple qui lui a permis d'illustrer de façon très concrète en quoi l'AML allait changer la donne dans le domaine du nautisme et du yachting, entre un bateau d'hier et un bateau de demain.

Pour l'industriel, "l'impression 3D va clairement modifier bon nombre de business models dans l'industrie et il est urgent que les entreprises s'y intéressent", expliquant par exemple qu'une passerelle métallique au dessus d'un petit cours d'eau vient ainsi d'être construite en AML au centre d'Amsterdam par des robots (lire l'article d'ActuNautique), tout comme la dernière Aston Martin de James Bond, ou des stylos en or en Grande-Bretagne.

Le fait que des pièces aéronautiques réalisées en impression 3D soient certifiées par les instances internationales prouve que cette technique est désormais au point et qu'elle peut répondre aux contraintes et aux exigences techniques les plus élevées, avec des gains énormes tant au point de vue du poids (30 à 35%), ce qui est important dans le nautisme, que d'un point de vue des coûts d'outillage, réduits de... 90% !!

Citant l'exemple de son propre bateau, il a expliqué avoir fait refaire une pièce d'accastillage en AML dont le poids est passé de 1.6kg à 260g, offrant de surcroît une résistance à la déformation et à la corrosion sans commune mesure...

Les applicatons sont nombreues dans le yachting et le nautisme pour Peter Sander.

Tout d'abord dans le protypage, ou l'on peut obtenir en 48 heurex un rendu concret d'une pièce ou d'une partie d'un bateau pour en valider ou non la pertinence. Dans le domaine des composants, certains éléments ou certaines pièces complexes peuvent désormais être réalisées en AML, permettant d'éviter d'avoir à amortir des outillages sur de longues séries.  La construction aluminium des bateaux devrait également être particulièrement intéressées par cette technologie, de longues sections de bateaux étant bien moins complexes à réaliser ainsi !

Et de conclure son interventioin sur l'absolue nécessité d'innover pour se développer, d'être disruptif pour se différencier, citant l'exemple de General Electric qui a lancé un appel à projet mondial relatif à la fabrication d'une nouvelle pièces technique, qui a reçu 700 réponses de 65 pays et dont le vainquer a été une société indonésienne qui a permis de réaliser un gain de poids de... 85% par rapport à la pièce originale. Avec bien entendu la mise en oeuvre de l'AML...

ils font la Hune de l'actualité....

Bénéteau  Jeanneau  Mercury  Boston-Whaler  RM Fora Marine
AGL Marine  Targa  Bayliner  Quicksilver  Suzuki

Partager cet article

Commenter cet article