ActuNautique.com

Voiliers de grand voyage aluminium - de l'importance d'un réseau électrique de très haute qualité

Voiliers de grand voyage aluminium - de l'importance d'un réseau électrique de très haute qualité

Grand Voyage & Nautisme - La qualité du réseau électrique d'un voilier de grand voyage en aluminium (blue sailing) est l'un des facteurs clés pour éviter la majeure partie des problèmes d'électrolyse caractérisant de type de technologie de construction.

Pour illustrer ce sujet, l'exemple des choix électriques proposés par le chantier Alubat nous a semblé très pertinent.

Alubat est en effet l'un des pionniers du marché des voiliers de grand voyage en aluminium, sa création remontant déjà à 1973. La réputation du chantier n'est plus à faire, pas plus que celle de ses bateaux, les Ovni et autres Cigale.

=> lire aussi - en savoir plus sur les problèmes d'électrolyse...


La société a toujours accordé un soin tout particulier à ses installations électriques, tant en matière de conception qu’en matière de réalisation, qui se caractérisent par 3 points qu'il nous semble indispensable de vérifier au moment de faire son choix pour un bateau aluminium. 

Le montage bipolaire

Tout d'abord, il est indispensable que toutes les installations électriques d'un bateau en aluminium soient montées en bipolaire, ce qui signifie que chaque appareil électrique est alimenté par un fil positif (rouge) et un fil négatif (noir). Ce type de montage garantit qu’aucune intensité électrique ne transite par la coque qui doit rester électriquement neutre.

​​La qualité du montage

Les voiliers Alubat sont ensuite équipés de faisceaux électriques préparés à l’avance avec une qualité de fil répondant à un cahier des charges strict, qui sont protégés par des gaines très résistantes.
Ainsi, chaque fil du faisceau est étamé à ses deux extrémités, ce qui garantit la qualité des liaisons électriques et évite qu’un brin du fil de cuivre reste extérieur à cette liaison. En outre, les deux extrémités de fil sont étiquetées, ce qui facilite les repérages même pour un néophyte.

L'indispensable testeur de fuites !!

Enfin, dernier point à vérifier, la présence d'un testeur de fuite. Ce testeur a pour vocation de valider que la coque aluminium du bateau reste électriquement neutre. Les testeurs de fuite doivent être extrêmement sensibles puisqu’ils sont calibrés pour détecter toute intensité électrique supérieure à 0,75 milliampère circulant dans la coque.

 


=> lire aussi
toute l'actualité
du Grand Voyage

 
=> lire aussi
toute l'actualité
de la Voile

ils font la Hune de l'actualité....

Bénéteau  Jeanneau  Mercury  Boston-Whaler  RM Fora Marine
AGL Marine  Targa  Bayliner  Quicksilver  Suzuki

Partager cet article

Commenter cet article

Clem 01/12/2015 23:15

Ah.. mon précédent commentaire critique sur cet article a été censuré.

Vous pouvez revoir votre article du jour, vous n'avez plus que 999 999 lecteurs.

JPG 01/12/2015 11:27

d'excelllents conseils, surtout au moment de regarder un bateau d'occasion !!