ActuNautique.com

Vidéo - Prendre et analyser la météo marine pour une sortie en mer

Avec Uship Académie, découvrez sans plus tarder les conseils d'experts pour prendre la météo marine et bien savoir la décrypter, avant de prendre la mer, pour réduire les risques et faire de sa sortie un vrai moment de plaisir !

La mer est un endroit de liberté, qui nécessite toutefois de respecter certaines règles afin de faire de sa navigation en voilier ou en bateau à moteur, un vrai moment de plaisir. Parmi ces règles qui deviennent vite des réflexes, une bonne connaissance de la météo marine du jour !

Connaître la météo marine du ou des jours à venir, selon la navigation envisagée, est indispensable, tout comme savoir exploiter les données recueillies.

=> toute l'actualité de Uship sur ActuNautique

Comment prendre la météo ?

  • Se renseigner à la capitainerie du port
    L'un des premiers moyens de collecte de la météo marine est son affichage à la capitainerie de son port de plaisance. Plusieurs bulletins sont à disposition : 
    • le bulletin technique avec la frontologie, le champ de pression, qui permet d'avoir un coup d’œil rapide de la météo du jour J avec les anticyclones, les dépressions, les types de flux.
    • le bulletin météo détaillé (vent, état de houle, visibilité, etc...), avec l'évolution de la situation toutes les 6h00 sur la zone côtière. Il s'agit alors d'une prévision moyenne sur la zone de navigation.
  • Se renseigner sur Internet
    Toute la météo est disponible en accès libre sur internet, que l'on utilise un PC, un smartphone ou une tablette.
    • On dispose ainsi de toutes les données météo des sémaphores, heure par heure. On dispose également du live développé depuis 1à 2 ans, qui permet de connaitre la prévision météo à court terme, à 1 ou 2h00. Ce live tient compte de l'analyse des images satellites, des images radar et des observations météos des stations les plus proches de l'endroit où l'on se trouve. Attention, il s'agit uniquement d'une extrapolation, à considérer avec précaution en cas de régime instable (ie: orages en été).
    • Une météo détaillée heure par heure sur le port est disponible, avec une grande précision (modèle à maille fine). On peut consulter la météo marine pour les 24h à venir, ou au-delà. Toutefois, au-delà, la fiabilité est bien moindre !
    • Un briefing vidéo est réalisé tous les jours par un prévisionniste de Météo Consult : 3 vidéos par bassin : Manche, Méditerranée et Atlantique avec l'évolution des vents et de la houle sur les 48h à venir.  La météo Grand Large est également disponible, si vous envisagez une traversée. Une carte avec les alertes météo est consultable. Les cartes interactives permettent de faire évoluer les différents paramètres qui vous intéressent
  • Se renseigner par téléphone
    Il est possible, sans internet, de connaître la météo marine, avec un simple téléphone. Le numéro à composer est le 3201 (accès payant).
  • Se renseigner en navigation, en mer
    En mer, la météo marine est disponible essentiellement par radio, via la VHF, sur les ondes moyennes comme France Inter et France Info, via BLU qui nécessite du matériel spécifique12:17, ou via satellite (diffusion des IMARSAT: l'ensemble des océans est couvert).

=> accéder au site internet de Uship

Comment analyser la Météo Marine ?

La première chose est de comprendre dans quelle situation générale on va se trouver, puis de quantifier. Sur la carte de frontologie et de champ de pression, il conviendra ainsi de repérer les centres d'action (évolutions des anticyclones, dépressions), les zones de vent fort et de vent calme, ainsi que les perturbations.

La situation de bordure anticyclonique observée en été, est favorable à la navigation. Les bulles anticycloniques sont à éviter pour les voileux, qui matérialisent des zones à faible vent. 

Les situations à risque sont à identifier. Généralement une seule carte ne suffit pas car il faut anticiper l'évolution de la situation dans le temps. 3 situations à risque sont décryptées à travers des cartes marines. Les effets de site sont à prendre en compte lors de navigation côtière.

Les fichiers GRIB : 2 sortes de fichiers peuvent être téléchargés depuis le site internet (maille large, ie : zone Atlantique, maille fine à privilégier pour les zone côtières).

Ces fichiers sont à exploiter avec des applications gratuites (ie: Ugrib, zygrib, sailgrib). Le mieux est de disposer d'un logiciel spécialisé comme Adrena, MaxSea ou Squid qui permettent de faire du calcul de route...

Vidéo - Prendre et analyser la météo marine pour une sortie en mer

Partager cet article

Commenter cet article