ActuNautique.com

Disparition du fondateur du chantier naval italien Sessa Marine

Triste nouvelle en provenance d'Italie.

 

Nous venons en effet d'apprendre la disparition de Roberto Radice, le président de la holding Sessa Marine, le 7 janvier, des suites d'une longue maladie contre laquelle il luttait depuis 7 ans.

 

Pendant près de 30 ans, de diplômé de droit né en 1938 à Milan, a dirigé l'entreprise familiale aux côtés de son épouse, Raffaella Braga Radice, pour lui donner le rayonnement qui est le sien aujourd'hui.

 

Son expérience dans le domaine du marketing et de la publicité fut déterminante dans la recherche de nouveaux marchés lorsque le secteur de la construction dans lequel opérait Sessa a subit une forte crise structurelle et c'est sa volonté de créer un produit exclusif et une marque à fort caractère, qui a conduit la société au secteur nautique.

 

Roberto-Radice-Sessa-Marine.JPG

 

Avec des décisions parfois difficiles à prendre, comme le transfert de l’activité industrielle du Sud de l’Italie vers le nord pour lui offrir les conditions favorables à son développement et sa croissance.

 

En 1994, il favorise le passage de témoins en laissant à la nouvelle génération la gestion quotidienne de Sessa Marine pour se consacrer à la politique, son rêve de jeunesse.

 

Elu sénateur puis député, il est nommé ministre des Travaux Publics dans le premier gouvernement Berlusconi.

 

Des fonctions qui ne le font toutefois pas délaisser son rôle dans l’entreprise, assumant la responsabilité, jusqu’au dernier moment, de Président de la Holding Sessa.

 

Un homme que ses proches ont toujours qualifié de "fort et léger pour autant, un gentlemen guidé par ses principes moraux et éthiques, cordial et toujours disponible aux autres, calme et serein même dans les moments les plus difficiles, il laisse à qui l’a connu, un souvenir indélébile".

 

Roberto-Radice-Sessa-Marine-2.JPG

 

 

Partager cet article

Commenter cet article