ActuNautique.com

2M, la nouvelle alliance dans les porte conteneurs, mais sans CMA CGM

2M, la nouvelle alliance dans les porte conteneurs, mais sans CMA CGM

Après l’échec du P3 du fait du véto chinois, MSC et Maersk annoncent le 2M, en fait un véritable P2 !

L'échec de l'alliance des 3 armateurs européens CMA CGM, Maersk et MSC sur certaines lignes, dans le domaine des porte conteneurs, ne sera pas resté longtemps sans suite.

L'Italo-Suisse MSC et le Danois Maersk viennent en effet d'annoncer un projet d'alliance à deux, qui englobe le même périmètre que la P3, mais sans le Français CMA CGM, à savoir 21 lignes situées entre l'Europe, l'Asie et l'Amérique du Nord, soit 185 navires.

Rappelons que le P3, qui avait reçu l'agréments des services de la concurrence américain et européen, a été refusé par la Chine, qui, par ce refus, a surpris tout le monde, une telle position de la part des autorités chinoises n'étant intervenue qu'une fois auparavant, qui concernait le secteur des jus de fruit, avec la tentative de rachat du chinois Huiyan par Coca-Cola, en 2009.

=> lire aussi : la Chine torpille l'alliance P3 dans les porte-conteneurs

Si l'alliance P3 pouvait interroger, la part de marché des 3 armateurs dépassant les 50% sur certaines lignes, les trois sociétés avaient pris en considération cette situation, en confiant par exemple, le gestion des 255 navires concernés, à un sous-traitant situé en Grande-Bretagne.

Las, cette situation n'avait pas satisfait les autorités chinoises, que d'aucuns accusent de protectionnisme, les armateurs locaux Cosco et CSCL, respectivement 5e et 7e mondiaux, ayant exprimé leurs inquiétudes quant à cette alliance. 

Protectionnisme ou pas,toujours est-il que la Chine applique désormais dans le domaine de la concurrence des principes très stricts et c'est le seul pays a avoir émis des réserves quant au rachat des téléphones Nokia par Microsoft, ou a avoir durci les modalités de rachat du chimiste AZ Electronic Materials par l'allemand Merck.

Qu'en sera t-il désormais de l'alliance 2M ? La Chine la laissera t-elle s'appliquer ? Rien n'est moins sûr.

A moins qu'en poussant à cette alliance diminuée, elle n'incite le français CMA CGM à se rapprocher de Cosco...

=> autres articles sur Maersk

 

Partager cet article

Repost0