Yachting Art Magazine

The Economist s'intéresse aux foilers hors-bord électriques de Candela Speedboat

Candela Speedboat, le constructeur suédois de bateaux volants électriques, intéresse la presse économique, par la rupture qu'il annonce sur le marché de la plaisance.

The Economist s'intéresse aux foilers hors-bord électriques de Candela Speedboat

Le très sérieux magazine britannique The Economist s'est intéressé cette semaine au chantier suédois Candela Speedboat implanté à Stockholm, dont nous avions présenté le premier modèle, le Candela 7 sur ActuNautique, lors du dernier Boot de Düsseldorf.

Il faut dire que la jeune société - le Tesla du nautisme - a imaginé un concept de bateau électrique qui se distingue sur le marché, en associant à cette énergie décarbonée, un foil central lui permettant de voler au desssus des flots, réduisant d'autant plus sa consommation énergétique.

Chose assez incroyable, la capacité du Candela 7 de se pencher dans les virages, dans leur intérieur, à l'instar d'un bateau hors-bord classique, ce qui n'est pas le cas de tous les foilers, et qui permet de tourner court... sans éjecter ses passagers !!

Question performances, le Candela 7 (7,70m de long pour 2,40m de large et un plan de pont de bowrider) annonce une vitesse maximale de 30 noeuds, pour une vitesse de croisière à 20 noeuds. son rayon d'action (autonomie) est de 50 milles nautiques à 22 noeuds, plus 8 milles nautiques à 4 noeuds et mode sécurité.

Au coeur du bateau, un ordinateur de vol, très similiaire à ce qui existe dans un avion, et qui adapte la position du foil en fonction de la vitesse et de la direction, près de 100 fois par seconde.

Au dela de l'exploit technologique, le Candela 7 est aussi un modèle qui rencontre le succès, malgré un prix coquet de 220 000 euros (avant options). 

Le chantier, qui s'est permis d'augmenter ses tarifs en fin d'année dernière, annonce près de 30 ventes réalisées, pour 20 unités jusqu'à présent construites, soit un chiffre d'affaires réalisé sur livraison de près de  5 millions d'euros, et de 7,5 millions, sur carnet de commandes.

L'objectif actuel du chantier serait d'industrialiser son site de Stockholm afin de réduire ses coûts de production, et de pouvoir répondre à une montée en cadence.

PLus de détails techniques sur le Candela 7 (longueur, largeur, vitesse, autonomie, dans la vidéo ci-dessous...

Abonnez-vous à ActuNautique Yachting Art Weekly


Partager cet article