ActuNautique.com

Zodiac e-Jet 450, un semi-rigide français, 100 % électrique, à 170 000 euros

Le marché des petites coques planantes vit une véritable ébullition du côté des motorisations électriques. Les uns se dressent sur des foils, les autres utilisent des hors-bords électriques, d'autres installent des motorisations électriques inboard sur des coques planantes traditionnelles, c'est le choix de Zodiac avec son e-jet 450.

=> toute l'actualité des bateaux électriques est sur ActuNautique

eJET 450 tender to Lagoon 78

eJET 450 tender to Lagoon 78

eJET, la nouvelle gamme électrique Zodiac

Lancés en 2017 sous la marque AVON, l'eJET 450 est né d'un partenariat entre Zodiac et Torqeedo, le spécialiste allemand de la propulsion électrique, destiné à produire des annexes électriques de yachts.

Commercialisé, jusqu'ici, sous la marque AVON, sans avoir rencontré le succès, l'eJET 450 rejoint désormais la gamme Zodiac et son patronyme désigne désormais les embarcations électriques de la marque.

Zodiac e-Jet 450, un semi-rigide français, 100 % électrique, à 170 000 euros

L'eJET 450

Prenez un petit semi-rigide de 4.50 m de longueur sur 2 mètres de large, installez-y une motorisation Torqeedo de 50 kW, sur batteries BMW I3 (40 kWh), un chargeur 230 V 16 A accompagnés d'une propulsion par hydrojet orientable et vous obtenez un engin capable de pointes à 30 nœuds et offrant une autonomie d'1h30 à 25 nœuds et 4 h à 12 nœuds.

Le bateau se recharge à quai ou à bord, sur une simple prise 16 A en moins de 12 h lorsque la batterie est épuisée.

Doté d'une finition flatteuse, et d'option de personalisation (2 coloris de coques, 3 de flotteurs et autant de sellerie), le Zodiac eJET 450 est capable d'emporter 6 passagers en plus du pilote.

Zodiac e-Jet 450, un semi-rigide français, 100 % électrique, à 170 000 euros
Zodiac e-Jet 450, un semi-rigide français, 100 % électrique, à 170 000 euros

Analyse

Le tableau paraît intéressant jusqu'ici, silence, élégance et absence d'émissions. Mais lorsque l'on considère son prix de vente 170.000 €, on mesure le chemin à parcourir sur le plan industriel jusqu'au moment où de telles propulsions parviendront à se positionner en alternatives économiques crédibles aux moteurs thermiques qui équipent les semi-rigides.

Si les coûts de combustible et de maintenance sont quasi nuls sur ce type d'engin, leur absence demeure loin de pouvoir justifier un tel prix de vente.

Zodiac e-Jet 450, un semi-rigide français, 100 % électrique, à 170 000 euros

Gageons que les futurs modèles de cette nouvelle gamme Zodiac réduiront cet écart de prix via des carènes aux trainées réduites nécessitant des motorisations plus faibles ou des économies d'échelles réalisées dans le domaines des batteries. Quant à l'éventualité d'aides financières d'Etat, destinée au financement d'embarcations de plaisance propres, inutile d'en rêver... En attendant, l'eJET 450 pourrait trouver un marché comme tender de certains yachts de luxe.

 

Partager cet article

Repost0