ActuNautique.com

Ebola - les contrôles aux frontières élargis au trafic maritime

Ebola - les contrôles aux frontières élargis au trafic maritime

C'est une annonce faite ce matin par François Hollande depuis Bruxelles où il participe au Conseil Européen. 

Jusqu'à présent, seul le trafic aérien en provenance des pays contaminés par la fièvre hémorragique Ebola était concerné par une procédure de contrôle.

Cette procédure sera désormais étendue à l'ensemble des modes de transport, et particulièrement le transport maritime.

Le président français a appelé à cette occasion, à ne tomber ni dans le catastrophisme ni dans l'inaction face à cette épidémie qui a déjà tué près de 5 000 personnes en Afrique de l'Ouest, sur près de 10 000 cas recensés.


=> VIDEO - à la découverte du plus gros catamaran au monde, le Pieter Schelte
 


Aucun détail n'a été donné quant aux mesures concrètes à mettre en place dans les ports de commerce français, dont on ne sait pas qui prendra en charge le coût, les organismes consulaires en charge de la gestion de la plupart d'entre eux ou l'Etat, dans le cadre de ses missions régaliennes.

Il est à noter que selon l'INVS (Institut Français de Veille Sanitaire), sur 480 suspiscions de contaminations Ebola recensés depuis juin, 17 cas ont été considérés comme cas possibles, mais aucun d'entre eux ne s'est avéré positif.


=> lire aussi
toute l'actualité
MARITIME

 

Partager cet article

Commenter cet article

Alfonso Segura 27/10/2014 10:40

These measures that could mean quaretine for vessels coming from high risk areas. Many countries and not only France are considering to implement these measures. This has got a direct impact because as it is said somebody has to pay the bill of this. However it has another impact derivated from contracts between owners and charters. This can create a legal mess dependiong on the charter party we would be considered, but there is no doubt the legal discussions will involve millions.