ActuNautique.com

Antifouling - le mauvais réflexe à oublier de faire !

Antifouling Greenwich Grey de chez Seajet, sur un Lagoon 450 - photo : N. Claris

Antifouling Greenwich Grey de chez Seajet, sur un Lagoon 450 - photo : N. Claris

Il est un geste que tout plaisancier, au mouillage et nageant autour de son bateau fait par réflexe, et qu'il faut pourtant éviter, sous peine d'endommager son antifouling.

Ce geste, c'est bien entendu de passer un petit coup d'éponge (au mieux), sous la ligne de flottaison de son bateau, afin de retirer la petite couche "grasse" recouvrant la partie immergée des oeuvres vives.

Pour Gérard Lachkar, président d'AGL Marine, importateur français des antifoulings Seajet mais aussi des peintures Awlgrip et des vernis Epifanes, ce geste est à proscrire définitivement, comme il s'en explique sur ActuNautique.com : "Le conseil que je donnerais à un plaisancier en matière d'antifouling est bien évidemment d'avoir recours à un bon antifouling, mais aussi et surtout de cesser de le nettoyer et de le frotter quand il se baigne autour de son bateau ! Frotter un antifouling, c'est en enlever peu à peu les matières premières, lui faire perdre sa consistance qui fait qu'il est répulsif. Il faut vraiment éviter de mettre la main sous la coque et de se décider, au contact du petit gras qui macule la carène, de l'enlever ! Car justement, cette pellicule grasse est la protection de la carène, qui s'est formée naturellement autour de l'antifouling, et qui promet une très belle glisse !"


=> lire aussi
autres articles
AGL Marine

 
=> lire aussi
autres articles
Seajet

Partager cet article

Commenter cet article