Yachting Art Magazine

Funboard - Finale PWA World Tour 2019 : les français en force à Nouméa

L’équipe de France de Funboard est arrivée à Nouméa pour la Bureau Vallée Dream Cup, dernière étape du PWA World Tour. Du 18 au 23 novembre, les slalomeurs les plus rapides du monde s'affronteront pour remporter le titre de champion du monde. 

Funboard - Finale PWA World Tour 2019 : les français en force à Nouméa
Funboard - Finale PWA World Tour 2019 : les français en force à Nouméa

Au classement actuel, les Français sont à l’honneur et les filles Delphine Cousin Questel, Marion Mortefon et Maëlle Guilbaud se partagent le podium tandis que chez les garçons, Antoine Albeau, Pierre Mortefon et Julien Quentel jouent au coude à coude avec l’Italien Matteo Iachino. Cette finale de coupe du monde promet d’être très engagée.

La Nouvelle-Calédonie est une terre historique du windsurf : après 3 éditions dans l’Anse Vata, c’est la Cote Blanche dans la Baie de Sainte Marie qui accueille cette année la Bureau Vallée Dream Cup. 

Pendant une semaine, les riders vont participer à une succession de courses de slalom à élimination directe. Si les conditions météo le permettent, la PWA peut lancer jusqu’à une douzaine de manches en 6 jours de compétition.

Pour Didier Flamme, manager de l’équipe de France de Funboard : 

« A Nouméa les funboardeurs vont devoir appréhender un site qu’ils ne connaissent pas. C’est une anse fermée ce qui rend les conditions changeantes et le vent très variable. La finale va être passionnante chez les filles comme chez les garçons. Tous sont ultras motivés. Delphine a un peu d’avance mais Marion a une belle carte à jouer. Quant à Maëlle, elle peut encore se faire rattraper par la Turque Lena Erdil. Notre objectif est de garder les trois premières places. Du côté des garçons, la bagarre est rude entre Pierre et Matteo qui sont à égalité de point. Antoine peut encore revenir et Julien a une carte à jouer pour monter sur le podium. Nerveusement la bagarre s’annonce très tendue. Je fais confiance en Antoine qui ne lâchera rien pour aller chercher un 26e titre mondial ! »

Actuellement les Françaises offrent un podium 100 % tricolore sur le classement général provisoire du circuit PWA. La championne du monde en titre, Delphine Cousin Questel domine actuellement la coupe du monde mais se remet d’une blessure. Très attendue également, Marion Mortefon reste sa meilleure rivale et ne cesse d’augmenter son niveau. 

Enfin, Maelle Guilbaud complète le top 3 général avant l’étape finale, après une excellente 4ème place au Japon et un podium en Corée du Sud… Mais la Turque, Lena Erdil, n’est qu’à quelques points du podium et peut venir les perturber

« Je suis vraiment contente d'être en Nouvelle Calédonie pour la 4ème fois ! A chaque fois, les conditions étaient dingues, j'aime beaucoup cet endroit. Cette année sera probablement différente car nous changeons de site, mais je suis sûr que ce sera top. Mon pied va beaucoup mieux de jours en jours et je pense que je pourrais être compétitive pour ce dernier événement de l'année où je vais me battre avec Marion pour le titre ! » raconte Delphine Cousin, championne du monde en titre, actuelle leader du classement provisoire. 

Jamais une fin de saison n’aura été si passionnante ! Antoine Albeau, l’homme aux 25 titres de champion du monde, pourrait être détrôné par Pierre Mortefon ou l’Italien Matteo Iachino. 

Une victoire d’Antoine Albeau et un classement de Matteo et Pierre sous la 6e place permettrait au champion du monde en titre de remporter son 26e titre mondial ! Pas simple, mais la star du funboard français sait surprendre.

 « J’arrive sur cette finale à égalité avec l’Italien et ça pourrait être mon premier titre de champion du monde, nous avons un petit cran d’avance sur Antoine mais on sait qu’avec son expérience il n’a pas dit son dernier mot. De mon côté je me suis préparé au mieux, Nouméa est un endroit que j’apprécie particulièrement, on va pouvoir jouer cette finale très serrée dans de très belles conditions et sur plusieurs manches. L’objectif est de naviguer le mieux possible sur toutes les manches et au final le meilleur gagnera ! » conclut Pierre Mortefon, actuellement 1er ex-aequo du classement provisoire. 

Partager cet article