Yachting Art Magazine

Le Ever Given remis à flot, le trafic reprend dans le canal de Suez

Le porte-conteneurs Ever Given a été remis à 80 % dans la « bonne direction », a annoncé l’Autorité du canal. Echoué dans le canal de Suez depuis près d’une semaine, le navire bloquait l’une des voies les plus fréquentées au monde, par où transite environ 10 % du commerce maritime mondial. 

Le Ever Given remis à flot, le trafic reprend dans le canal de Suez
Le Ever Given remis à flot, le trafic reprend dans le canal de Suez
Le Ever Given remis à flot, le trafic reprend dans le canal de Suez

Porte-conteneurs de 400 mètres de long

L’Autorité du canal de Suez (Suez Canal Authority, SCA) a annoncé le lundi 29 mars la « reprise du trafic ». 
Lundi matin, à l’aube, ce porte-conteneurs géant de 400 mètres de long et de 224 000 tonnes avait commencé à bouger après la libération de sa poupe, échouée sur la rive ouest du canal. 

Les manœuvres ont continué avec l’intervention de plusieurs remorqueurs, jusqu’à ce que le navire soit à nouveau brièvement coincé en travers du canal, d’après des sites spécialisés et des témoins sur place. 

30 000 mètres dragués, 13 bateaux déployés

Peu après 15h 15, le Ever Given a finalement été remis dans le sens de la circulation au milieu du canal, sa poupe et sa proue libérées. 

D’après la compagnie néerlandaise d'assistance aux ports Boskalis, pas moins de 30 000 mètres cube de pierre, de terre et de sable ont dû être dragués, avec le déploiement de 13 remorqueurs (11 portuaires et 2 océaniques).

Le dégagement du porte-conteneurs a été rendu particulièrement difficile par la nature « rocheuse » du sol, a précisé l’Autorité du canal. Selon Ihab Talaat El-Bannane, un ancien amiral égyptien cité par l’AFP, « l’accident s’est produit dans la partie du canal où le sol est rocheux » et donc « plus difficile à creuser ».

Les sauveteurs, aidés de spécialistes de Smit et de Nippon Salvage, comptaient notamment sur le flot de la marée d'équinoxe pour pouvoir participer au dégagement du navire.

Le Ever Given remis à flot, le trafic reprend dans le canal de Suez
Le Ever Given remis à flot, le trafic reprend dans le canal de Suez

Proue endommagée

La remise à flot a été saluée par de nombreux coups de klaxons des bateaux alentours, alors que le cargo commençait à remonter lentement vers le nord du canal, ont pu constater des journalistes de l’Agence France-Presse.

« Nous l’avons dégagé ! », s’est félicitée la maison-mère de Royal Boskalis Westminster, mandatée pour le sauvetage du bateau. « Je suis ravi de vous annoncer que notre équipe d’experts, en étroite collaboration avec l’Autorité du canal, a remis à flot l’Ever Given à 15h 05 », a déclaré Peter Berdowski, le PDG de la société, louant le travail des équipes face à une « pression […] évidente et sans précédent ».  

Un porte-parole de l’entreprise japonaise propriétaire du navire, Shoei Kisen, a déclaré à l’AFP que la proue avait été endommagée lorsqu’il s’était échoué mais qu’« aucun dégât supplémentaire n’a été constaté ».

D’après un responsable du canal, « les équipes sur place ont procédé à des vérifications techniques et elles se sont assurées que le moteur du navire fonctionnait ».

Le Ever Given remis à flot, le trafic reprend dans le canal de Suez

Embouteillage de 425 navires

Le porte-conteneurs se dirige désormais vers le grand lac Amer égyptien, une zone située hors du canal pour être inspecté. La compagnie taïwanaise Evergreen, qui affrète Ever Given, a indiqué que le résultat de l’inspection déterminera la reprise de l’activité du navire.

Selon Lloyd’s List, le blocage du canal a entraîné l’apparition d’un embouteillage de 425 navires aux deux entrées, attendant de pouvoir franchir les 190 kilomètres de ce canal reliant la mer Rouge à la Méditerranée. 

Cela devrait prendre environ « trois jours et demi » pour tout résorber, prévient le président de l’Autorité du canal de Suez, l’amiral Ossama Rabie, qui ajoute que le trafic sera maintenu « 24h sur 24, immédiatement après son renflouement ». 

Echoué depuis le 24 mars

Les premiers bateaux ont commencé à circuler autour de 18 heures (17 heures à Paris). Dans un premier temps, l’objectif est de faire passer 113 navires dans le canal entre 18 heures et 8 heures (7 heures à Paris) mardi, dans les deux sens de circulation.

Le Ever Given était bloqué depuis le 24 mars à un « angle de 30 degrés », selon son propriétaire, après un échouement provoqué notamment par des vents violents et une tempête de sable. « D’autres erreurs, humaines ou techniques, ont aussi pu entrer en jeu », a déclaré Ossama Rabie. 

La valeur totale des marchandises bloquées ou devant passer par une autre route est estimée entre 3 et 9 milliards de dollars. Une partie des navires qui devaient franchir le canal de Suez se sont ainsi dirigés vers le cap de Bonne-Espérance, notamment des porte-conteneurs de CMA CGM, HMM et Maersk. 

D’après la SCA, l’Egypte perdait entre 12 et 14 millions de dollars par jour de fermeture.

Le Ever Given remis à flot, le trafic reprend dans le canal de Suez

Partager cet article