ActuNautique.com

La frégate La Fayette à New York pour une commémoration exceptionnelle du D-Day

1 million de pétales de roses, le 6 juin, sur la Statue de la Liberté et la Frégate La Fayette
1 million de pétales de roses, le 6 juin, sur la Statue de la Liberté et la Frégate La Fayette1 million de pétales de roses, le 6 juin, sur la Statue de la Liberté et la Frégate La Fayette

1 million de pétales de roses, le 6 juin, sur la Statue de la Liberté et la Frégate La Fayette

Les Français se réapproprient la statue de la Liberté au nom de l’amitié franco-américaine, le 6 juin, pour les 70 ans du D-Day !


La Statue de la Liberté ne s’autorise guère de fantaisies. Surtout depuis le 11 Septembre, avec des mesures de sécurité aussi drastiques que celles d’un aéroport.

Immuable sur son socle, elle voit passer plus de 4 millions de personnes par an, avec la même monotonie.

Le 6 juin 2014, les autorités feront toutefois exception…

Pour une association de français installés aux États-Unis, The French Will Never Forget (Les Français n’Oublieront Jamais) qui ont eu l’idée folle de commémorer de manière spectaculaire et totalement inédite ce 70ème anniversaire du Débarquement Allié sur les plages normandes (D-Day).

Lâché de pétales gigantesque, frégate française, flottille aux couleurs du drapeau.

Le 6 juin la Statue de la Liberté va de nouveau célébrer cette amitié franco-américaine, ce pour quoi elle a été conçue et offerte au pays de l’Oncle SAM il y a plus de 200 ans.

La Frégate La Fayette arrivera la première aux pieds de la Statue de la Liberté, alors que 150 enfants français vivant à new York, portant deux immenses drapeaux, français et américain, les déploieront aux pieds de Lady Liberty. Les hymnes nationaux des deux pays seront joués par une formation militaire américaine.

Ce préambule annoncera le clou de l’événement. Une idée si folle qu’elle a immédiatement séduite les autorités à la fois de la ville, du célèbre monument, de l’US Army et de l’État. Dans cet espace réservé qu’est l’ile qui accueille l’un des chefs d œuvre de l’art et du savoir faire français (après tout Gustave Eiffel a conçu la structure de ce qu’on appelle ici Lady Liberty), il n’était pourtant pas évident de recevoir les autorisations nécessaires à la réalisation d’un tel projet. Et pourtant…

1 millions de pétales de roses rouges !

A l’issue des hymnes nationaux, les spectateurs présents assisteront au lâché d’un million de pétales de roses rouges au dessus de la Statue de la liberté. L’association a utilisé ce symbole des roses rouges dès sa première opération en 2003 en faisant déposer une rose rouge par de jeunes enfants sur chacune des 60,511 tombes des soldats américains enterrés en France.

Il est clair que cette image forte devrait faire le tour du monde. Ce nuage puissant de pétales rouges se déposant au pied du symbole de la liberté va être chargé d’émotion et de recueillement.

Invités d’honneur de cet événement, des vétérans américains de la seconde guerre mondiale bien sûr. Âgés de plus de 90 ans, ils seront escortés par une Garde d’Honneur composée de soldats de l’US Army, de la US Navy, de l’US Air Force et des célèbres US Marines, évoluant aux côtés d’un détachement de marins français arrivés sur l’Ile depuis le La Fayette. Les officiels français et américains seront côte à côte pour honorer ces héros du monde libre.

Les Français n’oublieront jamais !

Et c’est bien là le message des quatre hommes à l’initiative de cette association et de cet événement. Un message fort qu’ils entendent bien faire partager ce 6 juin au nom de tous les français.

C’est une agence de production franco-américaine, installée aux États-Unis depuis 8 ans, qui, après avoir organisé la plus importante 10ème commémoration du 11 Septembre - en dehors de New York - à  Paris, s’est chargée de toute la mise en place de cet évènement d’envergure.

Cette cérémonie, qui aura débuté de façon marquante et spectaculaire s’achèvera dans le recueillement en mémoire aux soldats tombés pour libérer la France.

Après TAPS, la sonnerie aux morts, la garde d’honneur américaine tirera les 21 coups de fusil du « Gun Salute ». Il y a fort à parier qu’il y aura beaucoup d’émotion au sein du public et parmi les vétérans qui ont perdu tant d’amis ce jour là pour que la France, un pays qu’ils ne connaissaient pas, soit libérée.

Premier bâtiment d'une série qui compte cinq unités, intégrant de nombreuses innovations technologiques, le La Fayette, un navire de premier rang, a été conçu pour intervenir en zone de crise.

Bénéficiant d'une grande furtivité et d'une signature acoustique réduite, la frégate La Fayette met en oeuvre l'hélicoptère embarqué Panther, qui lui permet d'étendre de façon considérable la portée de ses senseurs.

La survivabilité a été grandement améliorée afin de permettre au navire d'opérer de façon solitaire. Des capacités de stockage de matériel et de vivres ont été spécialement aménagées pour lui donner une grande autonomie à la mer.

La frégate La Fayette est faite pour être déployée en précurseur afin de collecter des renseignements qui permettront l'intervention d'une force navale. Elle peut être facilement intégrée au sein d'une force multinationale de maintien de la paix, en charge, par exemple, de missions de contrôle d'embargo. A noter qu'elle appartient à la Force d'action navale (Fan), commandement organique des bâtiments de surface de la Marine nationale

Partager cet article

Commenter cet article