ActuNautique.com

Sous-marin mystérieux - les Suédois à la recherche d'un Triton NN russe ?

Sous-marin mystérieux - les Suédois à la recherche d'un Triton NN russe ?
Sous-marin mystérieux - les Suédois à la recherche d'un Triton NN russe ?

Alors que les médias français sont très circonspects quant à la présence d'un sous-marin russe dans les eaux suédoises, les autorités du royaume viennent quant à elles d'élargir le périmètre de recherche et d'en interdire tout survol et toute navigation.

Les questions qui se posent sont nombreuses 4 jours après le début des recherches lancées en Suède pour déterminer la nature du navire sous-marin photographié dans l'archipel de Stockholm.

Selon les dernières informations, la police serait en outre à la recherche d'un mystérieux individu vêtu de noir et portant un sac à dos, répéré non loin du lieu d'observation du mini sous-marin, sous-marin qui pourrait, selon les experts suédois, être un Triton NN.

Le Triton NN est une navire hybride, mi-vedette rapide (30 à 40 noeuds), mi-sous-marin, destiné à l'infiltration de commandos. Il est notamment mis en oeuvre par une unité de la base navale de Kaliningrad. Il est relativement similaire dans son concept au Seal Carrier britannique dont disposent les commandos suédois.

Lancé depuis une unité en mer, il navigue alors à grande vitesse pour se rapprocher des côtes, avant de plonger pour déposer des plongeurs en toute discrétion au lieu voulu.

Il est à noter que cette chasse au sous-marin "russe" intervient près plusieurs incidents survenus dans la région, notamment l'enlèvement par les commandos russes d'un garde frontière estonien accusé d'espionnage, mas aussi l'arraisonnement inexpliqué et répété d'un navire de recherche océanographique finlandais, dans les eaux internationales.


=> lire aussi
autres articles
sur la Suède

 
=> lire aussi
l'actualité
Défense & Marine

Partager cet article

Commenter cet article

a 17/11/2014 09:36

Bonjour, Auriez vous un lien ou une source pour ces informations ? Bien Cdlt.

Jean-Jacques 21/10/2014 19:50

Quand on voit que la France n'a pu envoyer que 4 rafale en Irack, qui étaient les seuls opérationnels, rejoints une semaine après par 2 autres, sortis de réparation, on rigole bien quant à notre morgue à l'endroit des Suédois !! mais bon, les journaleux français sont coutumiers du fait !! Merci en tout cas à votre magazine d'être le seul à donner des info complètes sur ce sujet !!